Le festival de Louxor pour le film africain rend hommage à Mohamed Miftah

5437685854_d630fceaff_b-
972
Partager :

Un vibrant hommage a été rendu ce mercredi 22 mars, à la clôture de la sixième édition du festival de Louxor pour le film africain, au  comédien marocain Mohamed Miftah, aux côtés d’autres artistes et réalisateurs d’Egypte et d’ailleurs.

Outre, Mohamed Miftah, des oscars du festival ont été remis au réalisateur Yousri Nasr Allah, à la comédienne Nelly Karim d’Egypte, au réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissakou, et au réalisateur Muez Ananajora du Congo.

Un hommage posthume a été rendu également à la réalisatrice tunisienne, feue Kalthoum Bernaz, et à la comédienne égyptienne, Feue Tahiya Kariouka.

Au terme de cette édition dont le Maroc a été l’invité d’honneur, le grand prix du Nil du long métrage, a été décerné au film '’Kalushi’’, de son réalisateur Mandlankayise Walter Dube (Afrique du Sud), alors que le Prix du Jury pour le meilleur long métrage est revenu au film " The Children Of the Mountain ", de la ghanéenne Priscilla Anany.

S’agissant du prix de la meilleure interprétation artistique, il est revenu à l’acteur égyptien Amr Saad pour son rôle dans le film ‘’Mawlana’’ de Majdi Ahmed Ali, ainsi qu’au comédien tunisien, Majd Mastoura pour son rôle dans le film " Hedi " de Mohamed Ben Atteya.

Le prix "Radwan Al Kashef", décerné par la fondation "Chabab Al Fananine Al Moustakiline", est revenu au film "The Builder" de l'égyptien Naji Ismail, alors que le prix de la compétition "Films de liberté", baptisé "prix El Housseiny Abou Dayef", a été attribué au film "Mali Blues", réalisé par Lutz Gregor (Allemagne).

Par la même occasion, le Jury des films de liberté a décidé de remettre un Certificat de mérite au film "Shashamane", réalisé par Giulia Amati (Italie).

Le Prix du Grand Nil pour le meilleur long documentaire a été décerné au film "Footprints of pan- Africanism", de sa réalisatrice Shirikiana Aina (Ethiopie – Ghana), alors que le film "Litlle Eagles", de l’égyptien Mohamed Rachad, a remporté le prix spécial du Jury.

"White Potion" de Ashraf Meswaki (Tanzanie) a remporté le prix de la meilleure interprétation artistique.

La direction du Festival avait choisi le film marocain "Darba f Rass" (coup dans la tête) pour l’ouverture de ce rendez-vous africain du 7ème art, en présence de ses acteurs et son réalisateur, Hicham Laasri.

Le choix a été porté également sur le critique cinématographique marocain, Hamadi Kayroum en tant que membre du Jury des films documentaires longs du Festival.

La sixième édition du Festival Louxor du film africain, dédiée cette année à la mémoire de la star égyptienne, Feu Mahmoud Abdelaziz, a été marquée par la projection de quelque 126 films représentant 35 pays, dont le Maroc.