Le ministère de la Culture réalise un rapport sur la kasbah d'Agadir Oufella

5437685854_d630fceaff_b-
364
Partager :

Le ministère de la Culture et de la communication - Département de la culture a réalisé un rapport détaillé sur la kasbah d'Agadir Oufella, classé patrimoine national protégé et notamment sur les canons de ce site historique qui datent du 16ème siècle.

L’enquête élargie des services extérieurs du ministère a fait ressortir que, durant les dernières années, cinq canons répartis après le séisme de 1960 ont été localisés, dont deux de 1913 qui mesurent quatre mètres selon des spécialistes. Ces canons, qui se trouvaient au rempart portugais près de la Kasbah, sont placés à l'entrée de la Wilaya de Souss-Massa, explique la même source.

Pour ce qui est des trois autres canons, en fer, ils ont été repérés au jardin "Oulhao" au centre d'Agadir et sont de longueurs de 2,4 et 1,7 mètres, précise le ministère.

Le ministère oeuvre actuellement à la restauration et à la réhabilitation de cet espace, auxquelles a été allouée une enveloppe budgétaire de trois millions DH dans le cadre d'un plan visant la préservation de la mémoire culturelle de la région, souligne le communiqué.

Le département ne lésine sur aucun effort pour poursuivre l'enquête sur le sort des autres canons qui se trouvaient à la Kasbah avant le séisme de 1960, en collaboration avec les autorités locales et la société civile, note le ministère.