''Rêveries et variations lyriques'' de Nouzha Bennani, un goût inné des couleurs et des matières

5437685854_d630fceaff_b-
275
Partager :

Rabat. - Le vernissage de l’exposition "Rêveries et variations lyriques" a eu lieu, jeudi soir à Rabat, à travers l'étalage d'une collection d’œuvres d’art de Nouzha Bennani, une artiste avec un goût inné des couleurs et des matières, plongeant le public avec ses tableaux artistiques dans un véritable festival de couleurs ardentes.

Inaugurée au centre commercial Mega Mall, cette exposition réunit plusieurs toiles de différentes tailles sous forme de tableaux ou des tissus, relatant des couleurs indistinctes qui se combinent délicatement, avec une teinte colorée qui échappe à toute définition de Nouzha Bennani comme pour exprimer, de la manière la plus vive, une forme de créativité inespérée à travers des œuvres d’art 'invitant l'imaginaire du public à plonger dans un monde de couleurs et de matières entrelacées''.

Approchée par la MAP à cette occasion, Nouzha Bennani, artiste plasticienne née à Fès, a fait savoir qu’à travers la musique, surtout les chansons classiques marocaines et orientales, elle peint des toiles qui regorgent de ressentis uniques et des émotions profondes vécus au moment de la peinture.

"Le choix des couleurs utilisés dans mes tableaux est liée à un moment particulier, de joie, de colère ou de tristesse, ou encore des moments difficiles ou agréables’’, a-t-elle ajouté.

Qualifiant son travail artistique de pure spontanéité, cet artiste marocaine, qui a fait plusieurs formations aux beaux-arts de Paris, utilise des couleurs en concordance de la lumière du temps et met en œuvre des créations artistiques qui seront "léguées sous forme d’un héritage transmis aux générations futures’’.

Cet artiste, dont les œuvres ont été exposées tant au Maroc qu’à l’étranger, a caractérisé son travail par la complexité et l’originalité que les critiques d’art essaient à fur et à mesure de le comprendre et de réaliser que ses chefs d’œuvre sont ‘’des nouvelles créations dans le monde artistique’’.

''L'originalité et la singularité du style de l'artiste plasticienne Nouzha Bennani ont été relevées par de nombreuses lectures", relève à ce propos, le critique d’art, Azdine Hachimi Idrissi, notant que son travail peut s'inscrire dans la démarche de "l'abstraction lyrique’’ ou le "lyrisme abstrait’’, une approche qui ne cherche pas à copier la réalité comme dans la figuration est issue de l'expression libre des émotions, des sentiments et des ressentis de l'artiste, parfois de ses rêves.

Son travail laisse voir une écriture, une expression "quasi gestuelle’’, mouvement de la main libérée génère massivement des formes ondulatoires, rondes, courbes, circulaires, sinueuses, spiraliformes, et aussi des entrelacs ou parfois des formes suggérant des circonvolutions cérébrales, ajoute-il, soulignant que Nouzha Bennani intègre aussi dans plusieurs de ses compositions, de subtils éléments de calligraphie, et invite aussi dans ses toiles d'une manière stylisée, plus suggérée qu'affirmée des traces de silhouettes, des visages ou des figurines.

Son talent, qui a déjà produit de remarquables œuvres, est appelé à donner encore plus sa mesure dans le champ de l'abstraction lyrique, dans un champ des rêves, de l'expression libre et non formatée d'un imaginaire qui cherche à produire et partager des œuvres enchanteresses, conclut cet artiste peintre chercheur.