Un journal brésilien consacre un article flatteur à la ville de Fès

5437685854_d630fceaff_b-
971
Partager :

Le quotidien brésilien "O Povo" a consacré un article à la ville de Fès, "la destination la plus authentique pour ceux qui veulent connaître le Maroc"

Dans cet article publié dans la rubrique tourisme, Jader Santana propose à ses lecteurs de faire le tour de Fès et de sa médina, la plus grande du monde arabe, mais aussi de ses tanneries, immortalisées par une télénovela brésilienne.

Arriver à Fès c'est se rendre compte de l’authenticité du Maroc, écrit l’auteur, en relevant que cette authenticité "se manifeste de manière apparente lors de la visite de la médina de Fès, fondée au IXe siècle et abritant la plus vielle université au monde".

La plus grande médina animée dans le monde arabe est un centre historique fortifié, un labyrinthe indéchiffrable de venelles, de maisons et de commerces de toutes sortes, écrit le quotidien dans sa livraison de jeudi.

Toujours dans la médina de Fès, l’auteur s’intéresse aux célèbres tanneries immortalisées en 2001 par la télénovela "O Clone" et qui proposent aux visiteurs de découvrir un processus de transformation du cuir "impressionnant et surprenant" suivant une technique très ancienne utilisant des déjections de pigeon.

Au delà des remparts de la médina, s’étendent des commerces animés, des restaurants généreux et bon marché ainsi que des belvédères d'où l'on peut admirer le paysage et les lumières, souligne Santana, en partageant avec ses lecteurs son admiration du "spectacle passionnant" qu’offre le coucher de soleil à Fès et le vol de milliers d’hirondelles au crépuscule.

C’est d’ailleurs l’un des secrets les mieux gardés de la cité, qui "chérit le beau dans les moindres détails", estime l’auteur de cet article illustré de photos de la ville de Fès, de ses tanneries et de ses souks.