''Une exploration des cultures arabes et francophones en sons et en spectacles''

5437685854_d630fceaff_b-
460
Partager :

Rabat - Dans le cadre des projets de coopération officielle Québec-Maroc du gouvernement du Québec, les entreprises québécoises Ambiances Ambiguës et shouc-shouc, en partenariat avec la compagnie de production marocaine 3ZEM, présentent "Une exploration des cultures arabes et francophones en sons et en spectacles", indique un communiqué des organisateurs.

Cette nouvelle collaboration, qui sera lancée en septembre, entre les groupes La Bronze (Nadia Essadiqi et Francis Brisebois), Wake Island (Nadim Maghzal et Philippe Manasseh) et Mobydick, assurera une tournée, du 03 au 08 septembre, dans six villes du Maroc, à savoir Tanger, Fès, Rabat, Essaouira, Marrakech et Casablanca, avant de se (re)diriger par la suite vers le Québec pour dévoiler son œuvre le 27 septembre, dans le cadre du Festival international de musique POP Montréal.

Parmi ces trois groupes, cinq artistes dont un du Maroc, une Québécoise d'origine marocaine, un Québécois d’origine haïtienne et deux Libanos-Québécois, appelés d'abord à réfléchir au mot "arabe", utilisé pour décrire plus de 350 millions de personnes réparties dans 18 pays, qui parlent une dizaine de dialectes très variés les uns des autres, pratiquent différentes religions et possèdent une histoire distincte influencée par divers peuples africains, perses et européens.

Le résultat se veut une analyse musicale et linguistique de la pluralité des origines arabes et des influences de la francophonie sur celles-ci, révèle la source, ajoutant qu'il s'agit aussi d'un exercice pour refléter sur les politiques de l’identité, qui veulent parfois catégoriser des parcours complexes et des cultures très riches dans un seul gabarit. 

Autant cette expérience collaborative se veut une découverte intéressante pour le public des régions de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (rares se font les associations entre artistes du Maroc et du Liban, et encore moins des compositions avec plusieurs parlers arabes), autant elle souhaite être une célébration de la rencontre de ces cultures distinctes, lit-on dans le support.

Ambiances Ambiguës est une entreprise basée à Montréal et fondée en 2008, ayant comme principales activités la production de spectacles, la gérance et la promotion.

Pour sa part, shouc-shouc est une entreprise québécoise qui œuvre à l’exportation des artistes québécois et au développement de partenariats internationaux dans le secteur de la musique, alors que 3ZEM est, quant à elle, une maison de production marocaine cofondée par Jawad Elajnad et Martine Labbé qui, ensemble, ont créé un lieu de rencontre pour différents acteurs culturels, où l'apprentissage et le mentorat avec des gens de métier sont au cœur des initiatives.