Tourisme : Les Espagnols, la nouvelle cible de Haddad

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-laqjaa L'Espagne est un «marché important» pour le Maroc qui aspire à attirer trois millions de touristes espagnols à «long terme», a affirmé le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Dans un entretien accordé à l'agence Europa Press, en marge de la 35e édition du Salon international du tourisme (Fitur 2015), qui se tient du 28 janvier au 1er février à Madrid, le ministre a souligné que le Maroc a élaboré un «ambitieux» plan de développement du tourisme pour les prochaines années qui vise à atteindre un total de 18 millions de touristes étrangers en 2020. Dans le cadre de cette stratégie, le marché espagnol s'avère très important pour le Maroc qui prévoit d'atteindre le chiffre de trois millions de touristes espagnols dans le futur. Le ministre Haraki a mis  en exergue, à cet égard, la reprise enregistrée par l'économie espagnole, les avantages de la proximité géographique et la diversité de l'offre touristique marocaine. Haddad a également fait observer que des lignes aériennes directes relient le Maroc avec des aéroports espagnols comme ceux de Madrid-Barajas, Barcelone, Valence, Malaga, Tenerife, et Las Palmas (Canaries). L'objectif est de lancer de nouvelles liaisons aériennes avec d'autres régions comme le Pays Basque, Galice et les Asturies (nord de l'Espagne) pour promouvoir un rapprochement entre les deux pays. Le ministre qui conduit une importante délégation marocaine de professionnels à la 35e édition du Fitur de Madrid, a expliqué à l'agence espagnole que l'objectif «très ambitieux» du Maroc est d'atteindre en 2020 un total de 18 millions de touristes, contre 10 millions de visiteurs actuellement, précisant que ce plan vise à doubler la capacité hôtelière de 200.000 à 400.000 lits et à explorer de nouveaux marchés potentiels et émergents et à diversifier l'offre touristique. Le ministre a, d'autre part, souligné que le Maroc constitue un pays sûr par rapport à d'autres pays de la région qui connaissent une instabilité au cours des dernières années. A signaler qu'en termes des flux touristiques, le Maroc a accueilli 1,9 million de touristes espagnols à fin novembre 2014, soit une progression de 2% par rapport à la même période de l'année 2013, alors que les estimations à fin 2014 prévoient d'atteindre 2,1 millions de touristes, selon le département du tourisme. En marge du Salon international de Madrid, qui avait été ouvert mercredi par le roi Felipe VI et la reine Letizia, Lahcen Hadad a eu d'intenses activités et des contacts avec les opérateurs touristiques visant la prospection de nouvelles pistes de partenariats et le renforcement de la visibilité de la destination Maroc en Espagne, en tant que marché émetteur traditionnel à fort potentiel. Le ministre s'est entretenu ainsi avec son homologue espagnol José Manuel Soria des moyens de promouvoir davantage la coopération bilatérale dans ce domaine et a pris part à un panel consacré à la thématique «L'impact du tourisme sur le développement des infrastructures» dans le cadre du «Global Tourism Forum» (Spain GTF), inauguré mardi par le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. Le ministre marocain a pris part également jeudi à la Conférence ministérielle initiée par la Fondation Casa Arabe (Maison arabe) et l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), sur «les politiques et stratégiques du développement touristique dans la région Mena». Cette rencontre a été l'occasion pour les participants de débattre des stratégies et des moyens de promotion des flux touristiques et d'examiner les perspectives du secteur dans la région Mena.