Casablanca-Bouarfa : une liaison "subventionnée"

5437685854_d630fceaff_b-
226
Partager :

La Royal Air Maroc (RAM) a inauguré, lundi 1er avril la ligne directe Casablanca-Bouarfa, dans le cadre de son partenariat avec la région de l'Oriental visant à donner une nouvelle impulsion à la promotion touristique et le développement socio-économique de cette partie du Maroc.

Le lancement de cette liaison intervient en concrétisation d'une convention conclue le 18 mars dernier entre la RAM, la Wilaya, le Conseil de la région et l'Agence de développement de l'Oriental, ainsi que les provinces de Nador et Figuig.

Le vol inaugural a transporté une forte délégation présidée par le ministre du Tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale, Mohamed Sajid, et le Président-directeur général de la RAM, Abdelhamid Addou, en présence de plusieurs directeurs et responsables de la compagnie.

"Aujourd'hui, nous avons réussi à ouvrir cette nouvelle ligne qui est un vœu caressé par l'ensemble des populations de cette région qui ont toujours exprimé le besoin de désenclavement sur le plan aérien", a dit M. Sajid dans une déclaration à la presse.

Cette liaison directe avec l'un des principaux aéroports du Maroc, a-t-il poursuivi, est une très belle opportunité pour améliorer l'accessibilité et encourager une plus grande ouverture, notant que le passage via Oujda était relativement difficile.

"Nous espérons que cette première liaison va ouvrir les horizons à d'autres lignes", a ajouté le ministre, soulignant que les conditions de cette liaison sont très favorables, les prix accessibles et abordables.

De son côté, M. Addou a fait savoir que c'est un jour historique pour la RAM, la province de Figuig et la ville de Bouarfa, soulignant que cette ligne, qui revêt une importance particulière, permettra à la compagnie de contribuer au désenclavement de cette région, de promouvoir et d'accompagner la croissance économique et le tourisme locaux.

"Cette ligne sera opérée deux fois par semaine, lundi et samedi, pour permettre aux usagers, touristes marocains et étrangers, de venir passer leur week-end dans cette région et profiter de ses potentialités", a-t-il poursuivi, précisant que le tarif d'un aller simple est de 500 dirhams, tandis que celui d'un aller-retour a été fixé à 900 dirhams.

Pour sa part, le vice-président du conseil de la région de l'Oriental, chargé de l'économie sociale et solidaire et la coopération internationale, Taib Mesbahi, a indiqué que l'ensemble des acteurs de cette région saluent cette initiative qui permettra de promouvoir l'investissement dans la région.

"Auparavant, les investisseurs étaient découragés d'investir à Figuig en raison des difficultés en matière du transport", a-t-il fait remarquer, estimant qu'une telle initiative sera bénéfique pour mettre en avant et développer les moyens importants dont dispose la région, en particulier dans les domaines économique, touristique, social et culture.

Situé à 2 km au sud-ouest de la ville de Bouarfa, l'aéroport s'étend sur une emprise foncière d'environ 243 ha et est desservi par la voie terrestre via la route principale n°10. Il dispose d'une superficie aérogare de 1.763 m² et d'une capacité globale de 100.000 passagers/an.