Rencontre entre Elalamy et une délégation de la chambre des représentants des Etats-Unis

5437685854_d630fceaff_b-
394
Partager :

Les représentants du congrès américain ont exprimé leur détermination à booster les investissements américains au Maroc et à fructifier les relations commerciales entre les deux pays, a indiqué, ce mercredi 4 avril à Rabat, le ministre de l'industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy

Les représentants du congrès américain se sont dits également prêts à accompagner la dynamique que connait le royaume dans le domaine de l’aéronautique, a dit Elalamy dans une déclaration à la presse, à l’issue d’une rencontre avec une délégation de la chambre des représentants des Etats-Unis.

Ces entretiens ont été l'occasion d'évoquer l'accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis, qui a donné des "résultats très importants ces dernières années", a-t-il affirmé, ajoutant que les deux parties ont exprimé leur volonté d'évaluer les réalisations de cet accord et de "définir les questions à développer dans le cadre des relations commerciales entre les deux pays". Les discussions ont aussi porté sur les moyens de développer les relations économiques et industrielles bilatérales qui sont "extrêmement fortes", a-t-il poursuivi, faisant savoir que "cette délégation démontre qu’il y a une véritable volonté des Etats-Unis et des représentants du congrès américain d’accompagner le Maroc dans son évolution, qui est aujourd’hui très forte, sous la conduite du roi Mohammed VI".

Pour sa part, le chef-adjoint des représentants du parti majoritaire au sein de la chambre des représentants des Etats-Unis, Steve Scalise, a exprimé la fierté des Etats-Unis quant à l’accord "fructueux" entre les deux pays qui offre de réelles opportunités pour aider à attirer les investissements américains au Maroc et qui bénéficieront aux deux pays pour les années à venir.

"Notre délégation du congrès apprécie cette opportunité de rencontrer le ministre et de discuter des différentes relations commerciales entre les Etats-Unis et le Maroc qui datent de 1777, le Maroc étant un des premiers pays à reconnaître les Etats-Unis", a déclaré Steve Scalise.

Avec un volume de 34 milliards de dirhams (MMDH) en 2016, les Etats Unis sont le 4ème fournisseur du royaume (26 MMDH) et 4-ème client (8 MMDH), selon le ministère de l'industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique.