ONU : 20 millions de dollars pour aider les victimes du cyclone Enawo à Madagascar

5437685854_d630fceaff_b-
332
Partager :

L'ONU et ses partenaires humanitaires ont déclaré, ce jeudi 23 mars, avoir besoin de 20 millions de dollars pour faire face aux conséquences dévastatrices du cyclone Enawo, de catégorie 4, qui a frappé Madagascar le 7 mars dernier , causant des dégâts considérables dans le nord-est de l'île.

Le cyclone a été accompagné de fortes précipitations, qui ont causé des inondations. Au moins 250.000 personnes dans les zones les plus touchées ont besoin d'une aide d'urgence et le gouvernement a demandé une assistance internationale, a précisé le bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA).

Les familles les plus vulnérables des zones touchées par le cyclone ont besoin d'une assistance pour rétablir l'accès à l'eau potable et à l'assainissement, pour reconstruire les maisons et remplacer les stocks alimentaires perdus. Peu après la tempête, des familles ont déclaré n'avoir plus que deux à trois semaines de nourriture, alors que les cultures ont été ravagées par les eaux en crue.

Près de 85% des cultures plantées ont été perdues dans certaines régions, plus de 1.300 puits, qui servent de principale source d'eau, sont inondés et contaminés. Plus de 100 centres de santé et 3.300 salles de classe ont été endommagés par le cyclone.

Parmi les 250.000 personnes qui ont trouvé refuge dans les centres d'évacuation pendant le cyclone, plus de 5.300 personnes n'ont plus de maison et sont installées dans des sites pour déplacés.

« Les Nations Unies saluent le leadership du gouvernement de Madagascar, à la fois pour l'évacuation des populations menacées par la tempête et pour la mobilisation de la riposte nationale et internationale au cyclone », a déclaré la coordonnatrice résidente des Nations Unies à Madagascar, Violet Kakyomya. « Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités nationales et locales pour répondre aux besoins des personnes touchées par la tempête ».

En plus de fournir une assistance en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène à 168.000 personnes, les 20 millions de dollars requis serviront à financer l'aide alimentaire à 170.000 personnes et aideront plus de 230.000 agriculteurs à replanter les cultures et à remplacer le bétail. Environ 20.000 familles qui ont perdu leur maison ont également besoin d'un refuge d'urgence et plus de 100.000 enfants ont besoin d'espaces d'apprentissage temporaires.