France : Au moins deux morts et quatre portés-disparus dans des intempéries

5437685854_d630fceaff_b-
336
Partager :

Paris - Au moins deux personnes ont trouvé la mort et quatre autres sont portées-disparues dans le Sud-est de la France touché depuis vendredi par des intempéries.

Selon les médias du pays, deux corps ont été retrouvés dans le département du Var, dans la région de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le premier au Muy, à proximité de l'endroit où une embarcation de secours avait chaviré samedi. Un autre corps a été retrouvé dans une voiture, sur la commune de Cabasse.

Quatre personnes sont par ailleurs toujours portées disparues dans le Var, placé samedi en vigilance rouge. Parmi elles, un couple de personnes âgées qui se trouvait en voiture sur une route inondée à Tanneron.

A Nice, une femme de 39 ans a été grièvement blessée et hospitalisée dans un état grave, après avoir été emportée par une vague.

Un épisode méditerranéen touche depuis vendredi plusieurs départements du Sud-est de la France. Il devra prendre fin dimanche à minuit "au plus tôt" et va nécessiter "un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée", selon Météo France qui prévoit des cumuls pluviométriques allant de 120 à 200 mm voire "un peu plus" parfois accompagnés de grêles et de fortes rafales de vent de 80 à 100 km/h, qui pourront également donner lieu à des phénomènes tourbillonnaires près des côtes.

Une douzaine de départements ont été ainsi placés en vigilance orange ou rouge, par craintes de crues et d'inondations. L'alerte rouge déclenchée samedi sur le Var et les Alpes-Maritimes a été levée dimanche matin à 6 heures. Seuls le Var et le Puy-de-Dôme restaient en vigilance orange pour inondations et crues. Les Alpes-Maritimes restent uniquement concernées par une vigilance orange aux avalanches en raison des fortes chutes de neige sur les reliefs.

Conséquence de cet épisode méditerranée, des centaines de d'évacuations ont été effectuées, 4.000 foyers sont privés de courant, notamment à Cannes, Mandelieu, Villeneuve-Loubet, Puget, Saint-Tropez et Le Muy, selon Enedis. Des routes ont été également coupées et le trafic ferroviaire était toujours interrompu, notamment entre Toulon et Nice, et sur toutes les lignes des Alpes-Maritimes jusqu'à la frontière italienne. La SNCF prévoit une reprise progressive du trafic dimanche à la mi-journée.

Face à cette situation, le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est déplacé dans le Var, la zone la plus touchée, pour rencontrer des sinistrés et faire le point des mesures prises.