L'ambassadeur du Maroc en Colombie décorée par le Sénat colombien

5437685854_d630fceaff_b-
339
Partager :

L’ambassadeur du Maroc en Colombie et en Équateur, Farida Loudaya, a été décorée par le Sénat colombien de l’Ordre du Mérite démocratique, de grade de Commandeur, pour son rôle dans la consolidation des relations entre les deux pays

La décoration a été remise à Farida Loudaya par le président de la commission des relations extérieures de la chambre haute du Congrès colombien, Iván Leónidas Name Vásquez, lors d’une cérémonie, organisée mardi 19 juin au siège du Parlement, à Bogota, en présence de plusieurs responsables du pays sud-américain.

Intervenant à cette occasion, Iván Name a salué l’action remarquable de Farida Loudaya pour le développement et le raffermissement des relations bilatérales dans tous les domaines.

Cette distinction se veut un hommage aux efforts inlassables déployés par la diplomatie marocaine pour renforcer la coopération entre la Colombie et le Maroc, et promouvoir le rapprochement et la connaissance mutuelle entre les peuples des deux pays, a ajouté le président de la commission des relations extérieures du Sénat colombien.

La décoration de Farida Loudaya constitue également une forte reconnaissance du rôle que joue le Royaume en tant qu’acteur régional important dans le rapprochement du Monde arabe et de l’Afrique avec l’Amérique latine, a-t-il poursuivi, saluant par la même occasion l’engagement du Maroc en faveur de la coopération Sud-Sud, sous le leadership du roi Mohammed VI.

Iván Name s’est également dit convaincu que les relations bilatérales connaitront une nouvelle impulsion sous le gouvernement du prochain président, Ivan Duque, vainqueur de l’élection présidentielle du 17 juin, soulignant qu’il ne ménagera aucun effort pour faire entendre la voix du Maroc en Colombie et défendre ses causes justes.

Il a, à cet égard, réaffirmé le soutien du Sénat colombien à l’intégrité territoriale du royaume, saluant les efforts déployés par le Maroc pour parvenir à une solution politique durable au conflit artificiel autour de la question du Sahara marocain.

Il a dans ce cadre mis l’accent, de nouveau, sur la pertinence de la proposition d’autonomie du Sahara, sous souveraineté marocaine, présentée par le royaume, rappelant que les deux chambres du Congrès colombien, à travers leurs commissions respectives des Relations extérieures, avaient réitéré, en 2017, leur "plein" soutien aux efforts déployés par le royaume depuis 2007, pour parvenir à une solution politique, juste, définitive et mutuellement acceptable à la question du Sahara, sur la base de l'initiative marocaine d'autonomie.

Pour sa part, Farida Loudaya s’est dite honorée par cette distinction, ajoutant que cette initiative témoigne de l’excellence des relations d’amitié et de considération mutuelle qui unissent le Maroc et la Colombie.

Les relations de coopération bilatérale ont connu ces dernières années une dynamique positive dans les domaines politique, économique et culturel, s’est félicitée la diplomate marocaine, précisant que la célébration, en 2019, du 40è anniversaire de l’établissement des relations entre les deux pays sera l’occasion d’imprimer une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale.

Après avoir remercié les deux chambres du Congrès colombien pour leur soutien à l’intégrité territoriale du royaume, l’ambassadeur a réaffirmé la ferme volonté du Maroc d’œuvrer au raffermissement des relations d’amitié et de coopération aussi bien avec le nouveau Congrès, issu des élections législatives de mars dernier et qui entrera en fonction en juillet prochain, qu’avec le gouvernement du président élu, Ivan Duque, qui sera investi le 7 août prochain.