Les promesses de Rabbah pour Jerada

5437685854_d630fceaff_b-
687
Partager :

Le ministre de l'Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, a affirmé, mercredi à Jerada, que le gouvernement a interagi de manière positive et responsable avec les revendications des habitants de cette province

La province de Jerada requiert “un intérêt particulier”, a-t-il dit lors d’une rencontre avec les présidents et membres des conseils élus et des représentants des partis politiques, en présence du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, du gouverneur de la province de Jerada, Mabrouk Tabet et du président du Conseil régional, Abdenbi Bioui.

Etaient également présents, la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra, du directeur général par intérim de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, et d’autres responsables.

Intervenant à cette occasion, le ministre a fait savoir qu’en réponse aux attentes de la population locale, il sera procédé à la mise en place d’un plan d’action bien défini avec des engagements clairs pour promouvoir le développement socio-économique de la province.

Des mesures seront ainsi prises pour remédier dans l’immédiat à certains défis, a affirmé Rabbah, ajoutant que d’autres problématiques nécessitent du temps pour mener les consultations requises avec les parties concernées et trouver des réponses appropriées aux attentes.

“Nous cherchons à élaborer un modèle de développement pour cette province” dans le cadre d’une approche participative, a-t-il dit, mettant l’accent plus particulièrement sur '’la création d’emploi pour la préservation de la dignité des fils de la province’’.

Rabbah a rappelé, à cet égard, que plusieurs projets et acquis ont été réalisés, mais des efforts doivent être déployés pour combler le déficit enregistré dans le domaine des infrastructures dans cette province où le chômage demeure le principal défi à relever.

La rencontre se veut, selon lui, une occasion pour exposer les principaux problèmes auxquels fait face la province et proposer des solutions susceptibles de créer des opportunités d’emploi et d’améliorer la situation socio-économique des habitants.

Le ministre a indiqué, par la même occasion, qu’il a été décidé de doter la province d’une carte géologique pour explorer les potentialités minières dans cette région, et partant, donner une visibilité aux investisseurs, notant que son département veille au respect rigoureux des cahiers de charge relatifs à l’investissement dans le secteur minier et au contrôle des permis d’exploitation.

Evoquant les conditions de travail dans les puits de charbon, Rabbah a indiqué qu’une étude sur les conditions de sécurité dans ces puits sera lancée, et qu’il sera procédé à l’examen des moyens à même de garantir une exploitation idéale des mines de charbon à travers l’accompagnement des ouvriers, et ce pour améliorer leur situation économique et préserver leur sécurité.

Il a assuré que son département est disposé à examiner toutes les suggestions afférentes à l’encadrement des jeunes pour créer leurs entreprises dans ce domaine.