Nouvelle promotion de magistrats : ''une phase délicate avec de différents défis et attentes''

5437685854_d630fceaff_b-
232
Partager :

Rabat - La 42-ème promotion des magistrats a prêté serment, jeudi à Rabat, lors d'une cérémonie organisée à la Cour de cassation, en présence de plusieurs personnalités du monde de la justice et de la magistrature.

Composée de 160 magistrats dont 28,75% des femmes et 48.75% âgés entre 24 et 27 ans, cette promotion a prêté serment devant une instance judiciaire constituée des présidents de chambres au sein de la Cour de cassation.

S'exprimant à cette occasion, le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mustapha Fares, a souligné que la sortie de cette nouvelle promotion intervient dans une étape où le pouvoir judiciaire se trouve en sa deuxième année d'instauration, "une phase délicate avec de différents défis et attentes qui nécessitent un travail sérieux, un engagement et une mobilisation des efforts de ces magistrats pour faire réussir cette étape historique".

M. Fares a estimé que toute négligence et relâchement dans le travail va gaspiller l'effort déployé pendant plusieurs années et va se répercuter sur l'ensemble de la "famille judiciaire".

Il a indiqué que cet événement coïncide avec la célébration du peuple marocain, dont la famille judiciaire, du 20-ème anniversaire de l'accession de SM le Roi Mohammed VI, président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, au Trône de Ses glorieux ancêtres.

Pour sa part, le chef de division de la communication au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mohamed El Khadraoui a indiqué, dans une déclaration à la MAP, qu'il s'agit d'une célébration de prestation de serment de la nouvelle promotion des magistrats, affectés dans les différents tribunaux du Royaume.

"L'affectation de cette promotion reflète la nouvelle stratégie du pouvoir judiciaire visant à créer une nouvelle dynamique et à offrir une opportunité à ce groupe de magistrats pour garantir les droits et les libertés aux citoyens, ainsi que de renforcer leur confiance en la justice", a-t-il dit.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence notamment du président du ministère public, du ministre de la justice, de représentants des ambassades étrangères au Maroc et d'organisations internationales, ainsi que d'autres personnalités.