Marathon international de Rabat : Plus de 24.000 participants

5437685854_d630fceaff_b-
578
Partager :

Le marathon international de Rabat a signé dimanche 21 avril une cinquième édition exceptionnelle, avec plus de 24.000 athlètes au départ, de belles prestations des champions marocains et deux nouveaux records "Kényans" de cette compétition, initiée sous le haut patronage du Roi Mohammed VI.

Tout en sillonnant les principales artères de la "Ville lumière", les Kényans et les Ethiopiens ont, comme à l'accoutumée, placé la barre très haut. Les Marocains, eux aussi, n’ont pas lâché prise.

Chez les messieurs, le Kényan Sammy Kigen a signé une grande performance. Avec un chrono de 2h08min12sec, il s’est adjugé le titre de cette édition, tout en battant le record de la compétition.

Malgré quelques difficultés sur le plan physique, le Marocain Othmane El Goumri (2:08:20) a arraché la deuxième place, alors que l'Éthiopien Chele Dechasa (2:08:25) a fini troisième.

Après cette victoire, Kigen s’est dit heureux de pouvoir s’imposer à Rabat, notant que les conditions de la course ont été "favorables".

El Goumri n’a pas caché sa joie de pouvoir se démarquer dès sa première participation, mettant en avant la qualité des champions "de renommée mondiale" ayant pris part à cette édition.

Représentant l’OCS, El Goumri a également été sacré champion du Maroc. Chez les dames, Sylvia Kibet a marché sur les mêmes traces de son compatriote.

Bouclant le parcours de la course en 2h25min52sec, Sylvia a pris la marche N°1 d’un podium, 100% kényan, et battu par là même l’ancien record. Shelmith Muriuki (2:33:29) est rentrée 2è, alors que Priscah Cherono (2:34:27) a franchi la ligne à la 3è place.

Aziza Selsouli (2 :49 :19) du Club Amal Sud Safi d'athlétisme (AASS), a remporté, quant à elle, le championnat du Maroc. Au Semi-Marathon, la victoire finale est revenue au Kényan Felix Kipkoech.

Auteur d’un chrono de 1h01min24sec, Kipkoech a devancé les deux Marocains Hamza Lamqartass de l’OCK (Champion du Maroc) avec 1:02:13 et Abderahmane Kachir (1:03:10).

Chez les dames, l'Éthiopienne Yalemzerf Yehualaw a été sacrée en 1h09min13sec, devant sa compatriote Medhin Beyene (1:12:10). La Marocaine Hajiba Hasnaoui (1:12:57) a complété le podium.

Le titre de championne du Maroc a été remporté par Gardadi Fatima Ezzahra de l’AS FAR (1 :13 :52).

Dans la course du 10Km, le Marocain Mohamed Abid s’est imposé avec un chrono de 30min40sec, devançant d’une minute et 40sec, Mohamed hajjaj de l’AS FAR (champion du Maroc). Said Amnay a fini à la troisième place (30 :53).

Chez les dames, Zineb Zdar (championne du Maroc) a eu le dernier mot avec un temps de 35min34sec, suivie de Meriem Aiach (37 :56) et de Salma Falhoune (38 :56).

Au regard de ces performances, des conditions d'organisation et du nombre des participants, le directeur technique de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA), Ayoub El Mendili, a fait savoir à la MAP que cette édition a été "réussie au vrai sens du terme", se réjouissant de la brillante participation marocaine couronnée par la deuxième place d’El Goumri.


Le DTN a ensuite indiqué que le marathon de Rabat, à l’image du meeting Mohammed VI, grandit au fil des éditions et accroît de plus en plus son rayonnement international, notant que le Maroc est aujourd’hui "fier" d’organiser deux événements d’une telle envergure.

Même son de cloche chez l’ancien champion olympique du 5000, Saïd Aouita qui a mis en exergue, dans une déclaration similaire, l’excellente organisation qui fait du marathon de Rabat l’un des "dix premiers au monde", émettant son souhait de voir cet événement intégrer dans, le futur proche, le top 3 mondial, aux côtés de ceux de New York et de Londres.

Au terme de cet événement, marqué par une présence massive du public, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami et le président de la FRMA, Abdeslam Ahizoune, ainsi que plusieurs autres personnalités ont procédé à a la remise des prix aux vainqueurs.