Aïcha Ech-Channa célébrée par le Musée Juif de Belgique

5437685854_d630fceaff_b-
591
Partager :

Un vibrant hommage a été rendu, ce mercredi 26 septembre soir à Bruxelles, à la militante associative Aïcha Ech-Channa, invitée d'honneur du Musée Juif de Belgique

Lors d’une rencontre, organisée par le musée en partenariat avec l’association Orphelins du Monde, cette femme au parcours singulier de plus de 30 ans de combat pour garantir une vie digne aux mères célibataires, a été accueillie sous les applaudissements nourris d’une salle comble qui entonnait en choeur la célèbre chanson "Aïcha" de Cheb Khaled, brillamment interprétée par la chanteuse marocaine Maria Naciri.

Émue par cet accueil fervent, celle que l’on surnomme porte-parole des "sans voix" le sera encore en entendant les témoignages livrés à cette occasion, saluant le militantisme d’ Aïcha Ech-Channa pour améliorer la situation des femmes en situation difficile et leurs enfants.

L’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur a rendu hommage à "une dame hors du commun", " une femme de cœur et de conviction" à la trajectoire "exceptionnelle", qui milite depuis plus d’un demi-siècle pour faire avancer la cause de la femme et de l’enfant au Maroc.

Pour lui, l’hommage rendu ce soir à Aïcha Ech-Channa honore également la femme marocaine et le combat qu’elle mène pour contribuer à la dynamique de réformes en cours pour "un Maroc moderniste, progressiste et juste".

"Quelles que soient les contraintes, le Maroc est engagé dans une dynamique de réformes sans limite et irréversible", a souligné l’ambassadeur, notant que le chemin parcouru dans ce sens est énorme.

De son côté, le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, a relevé le caractère universel du combat mené par Aïcha Ech-Channa, notant que la problématique des femmes célibataires touche toutes les sociétés du monde, ce qui impose d’engager une réflexion internationale.

Il a souligné la pertinence des actions promues dans ce sens par cette militante associative "pour donner la visibilité aux exclus et aux sans voix".

A peine remise de ses émotions, Aïcha Ech-Channa s’est prêtée volontiers au jeu des questions-réponses, partageant avec l’assistance son parcours et les différentes étapes de son combat, notamment depuis la création en 1985 de son Association "Solidarité Féminine".

A travers cette association, elle mène une lutte permanente pour venir en aide aux mères célibataires démunies, les encourageant à se prendre en charge dignement, un engagement qui lui a valu en 1995 le prix des Droits de l'Homme de la République française à Paris, avant de se voir décerner en 1999 le Prix Grand Atlas pour les Services culturels de l'Ambassade de France à Rabat, puis l'OPUS Prize 2009, une sorte de Nobel de l'humanitaire doté d'un million de dollars, obtenu en novembre 2009 à Minneapolis (Etats-Unis).

Dans sa lecture de l’évolution de la condition féminine au Maroc, Aïcha Ech-Channa fait état de progrès, notamment sur le plan des textes législatifs, notant en revanche que le vrai challenge reste celui des mentalités, d’où l’importance de l’éducation.

Elle a présenté à cette occasion son livre à succès Miseria dans lequel elle témoigne de sa propre lutte pour dévoiler des vérités insupportables, s'autoproclamant porte-parole des "sans voix" rencontr(é)es au fil de son parcours humanitaire.

Aïcha Ech-Channa est née en 1941 dans la médina de Casablanca. Elle a passé son enfance à Marrakech pour revenir à Casablanca en 1953 où elle devait poursuivre ses études à l'Ecole française Foch et au Lycée Joffre, avant de rejoindre, en 1960, l’École d’État d'infirmière où elle obtint un diplôme d’État.

La rencontre avec Aïcha Mme Ech-Channa à Bruxelles s’inscrit dans le cadre des activités du Musée Juif de Belgique qui a pour mission de présenter "un judaïsme ouvert sur le monde et les civilisations, et partant promouvoir la diversité", selon son secrétaire général Norbert Cigé.

La rencontre a été notamment agrémentée par une programmation musicale puisée dans le répertoire arabo-andalous.