Arrestation de 66 personnes dans une opération anti-drogue en Espagne

5437685854_d630fceaff_b-
248
Partager :

La Garde Civile et la police espagnoles ont arrêté récemment 66 membres présumés d'une bande de narcotrafiquants, accusés de "trafic de drogue, détention d’armes et appartenance à une organisation criminelle", a indiqué ce mardi 11 juillet le délégué du gouvernement central dans la région de Castille et Léon.



La bande criminelle, accusée également du meurtre d’une femme en mars dernier à Salamanque (ouest), opérait notamment dans des provinces de la région de Castille et Léon comme Zamora, Salamanque, Valladolid et Palencia, mais également à Madrid et dans les régions de Castille-La Manche, Navarre et La Rioja, précisé la même source, citée par les médias.

Cette opération antidrogue a porté également sur 31 perquisitions qui ont permis de saisir des quantités de cocaïne et d’héroïne, d’une valeur marchande de 144.000 euros, ainsi que des quantités de marijuana et de haschich et du matériel utilisé dans la préparation de la drogue.

Les agents de la Garde Civile et de la police ont aussi saisi plusieurs armes, dont un fusil d’assaut Kalachnikov et des pistolets et revolvers, ainsi qu’une grande quantité de munitions (plus de 500 balles) et d’autres objets comme un gilet pare-balles, des ordinateurs et des téléphones portables.

La plupart des personnes détenues ont des antécédents de trafic de drogue, et certains font partie de clans et bandes connues de Salamanque, Valladolid et Zamora.

L’enquête sur cette organisation criminelle a débuté en novembre 2016, avec la participation conjointe de quelque 300 agents de la Garde Civile et de la police.