Cette autre grippe ordinaire qui a déjà fait 6600 morts aux USA et 22 en France

5437685854_d630fceaff_b-
270
Partager :

Le coronavirus a fait plus d’un millier de morts essentiellement en Chine et touchait au moment de la publication plus de 40 mille personnes. Les peurs, bien alimentée par la couverture médiatique et les mesures draconiennes de Pékin, frôlent la panique.  Isolement, Wuhan en état de siège, bateaux de croisières mis en quarantaine, interruption des liaisons avec la Chine, population masqué, OMS en état d’alerte… tout concourt pour que l’on craigne le pire et il est possible.

Pourtant il y a un autre virus, dit normal ou ordinaire, celui de la grippe « ordinaire » qui sévit en toute tranquillité. À travers le monde, l’Organisation mondiale de la santé estime le bilan annuel entre 3 et 5 millions de cas sévères, et il cause entre 300 mille et 66o mille morts par an à travers.   

Actuellement il a frappé fort aux Etats Unis, il sévit fortement ôtant la vie à 39 enfants.

Selon les chiffres du Centre de contrôle des maladies, à Atlanta, la grippe dite ordinaire aurait frappé 13 millions d’Américains depuis le début de l’hiver, entraînant l’hospitalisation de 120 000 d’entre eux, et provoqué des complications qui ont causé 6600 décès, en grande majorité des personnes âgées.

Au Canada, on signale cette année une grippe plus virulente. Trois souches différentes de la grippe se font concurrence, un phénomène rare qui pourrait contribuer à diminuer l’efficacité du vaccin.

En France, de novembre au 29 janvier, on dénombrait 22 décès 

lire aussi