La première ministre polonaise exclut une sortie de son pays de l'Union Européenne

5437685854_d630fceaff_b-
97
Partager :

La première ministre polonaise Beata Szydlo a exclu ce jeudi 9 novembre une sortie de son pays de l'Union Européenne (Polexit)

"La Pologne appartient à l'UE et l'UE appartient à la Pologne", a souligné Szydlo lors de la 15ème édition du forum sur la politique étrangère, tenu à Varsovie.

Elle a par ailleurs rejeté les accusations de populisme et déploré les tentatives de convaincre l'opinion publique que la Pologne est anti-européenne et cherche à quitter l'Union.

La chef de gouvernement polonais a cependant plaidé pour un plus grand rôle de son pays et de ses voisins d'Europe centrale dans la définition des politiques européennes.

Pour Beata Szydlo, l'avenir de l'Union doit faire l'objet d'un débat entre l'ensemble des pays membres et non dans un cercle de quelques capitales, ajoutant que l'entente doit prévaloir dans toutes les discussions au sein de l'UE.

Selon Beata Szydlo, "le mécanisme de gestion du processus d'intégration européenne se trouve dans une impasse ».

Plusieurs dossiers notamment la réforme de la justice, les quotas d'accueil des réfugiés, et l'abattage d'arbres dans la forêt de Bialowieza, dernière forêt primaire d'Europe classée au patrimoine de l'UNESCO, font l'objet de tensions entre la Commission européenne et les conservateurs au pouvoir depuis deux ans.