Nouvelle tension entre la France et l'Espagne

5437685854_d630fceaff_b-
692
Partager :

L'Espagne a condamné ce mercredi 12 juillet, l'action d'agriculteurs français ayant déversé des fruits la veille devant son consulat à Perpignan, dans le sud de la France, pour protester contre la concurrence espagnole.



Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, le gouvernement espagnol a qualifié d'"acte inacceptable de pression" cette action, estimant qu’elle constitue une menace au "libre exercice des fonctions consulaires conformément à la Convention de Vienne relative aux relations consulaires de 1963".

L’Espagne a protesté officiellement auprès des autorités françaises, les appelant à prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir l’exercice des fonctions consulaires et la fin de ce type de protestations inacceptables, a ajouté le ministère.

Le gouvernement espagnol fait confiance en les autorités françaises pour identifier les responsables de cette action et prendre les mesures opportunes pour éviter que ce genre d’agissements ne se reproduise plus dans le futur, a poursuivi le communiqué.

Mardi, des agriculteurs ont déversé environ deux tonnes de pêches devant le consulat d'Espagne à Perpignan, ville proche de la frontière espagnole, pour protester contre ce qu'ils jugent être une "concurrence déloyale des producteurs espagnols".

Ce genre d'actions arrive régulièrement dans le sud de la France, notamment de la part de viticulteurs qui vident les citernes de camions transportant du vin, suscitant des protestations de l'Espagne.