UNICEF : 150 enfants ont perdu la vie en tentant la traversée de la Méditerranée

5437685854_d630fceaff_b-
102
Partager :

Plus de 150 enfants sont morts noyés en tentant la traversée clandestine de la Méditerranée vers l’Italie depuis le début de 2017, a indiqué vendredi l’UNICEF. 

Le chiffre réel des décès est “presque certainement plus élevé” puisque la majorité des enfants qui traversent la Méditerranée ne sont pas accompagnés, et “donc pas comptés", ajoute le Fonds onusien pour l’enfance dans un communiqué.

Depuis le début de l’année, près de 37.000 réfugiés et migrants, dont 13 pc d’enfants, ont atteint l’Italie, en augmentation de 42 pc par rapport à la même période de 2016, selon le Fonds.

Ces périples ont été effectués à travers la Méditerranée centrale, notamment en provenance de la Libye et de la Tunisie.

Quelque 849 personnes ont été “perdues” dans la mer depuis janvier, ajoute l’Unicef.

“Cette situation souligne que quand les voies sûres et légales de la migration sont coupées, les enfants et les familles désespérés feront leur possible pour fuir les conflits, la pauvreté et la dépravation”, a averti le Coordonnateur spécial de l’Unicef pour la crise des réfugiés et des migrants en Europe, Afshan Khan.