Pour quelle raison Benkirane démissionne-t-il du parlement ?

5437685854_d630fceaff_b-
1445
Partager :

Abdelilah Benkirane a démissionné de son siège de député de salé, remporté lors des élections du 7 octobre dernier, rapporte le site officiel du PJD.

La même source fait savoir que la démission de Benkirane vient régulariser la situation. Celui-ci aurait dû démissionner de son siège de député quand il a été désigné pour former le nouvel exécutif en octobre dernier.

Par ailleurs, d’autres ministres du gouvernement chargés de la gestion des affaires courantes ont été, eux, remplacés à temps à cause de l’incompatibilité entre leurs qualités de député et de ministre.

Que se cache-t-il derrière la démission de Benkirane ?

Pourquoi cette démission survient après sa mise à l’écart et la nomination d’un nouveau chef de gouvernement, alors qu’il n’est plus dans l’obligation d’abandonner son siège de député ? La question reste entière, mais dans ce cas précis, il est possible de faire des suppositions. Face à la faiblesse de l’argument avancé par le PJD de Benkirane, tenant compte des dernière déclarations de ce dernier et surtout tenant compte de ce qui s’est passé pendant les 5 derniers mois, il possible d’y voir une autre raison.

Ce renoncement épargnerait probablement à Benkirane de prendre position pour ou contre El Othmani, qu’il a défendu ouvertement et qu’il a dédouané à maintes reprises auprès des militants du parti “en dissidence contre lui”.  Rester au parlement, veut dire que le SG du PJD doit se situer par rapport à la politique et aux choix du nouveau Chef de Gouvernement. Ne pensant peut-être pas que le timing est bon, serait-ce une façon de se donner du temps ? Le secrétaire général du PJD profiterait-il de ce moment de trêve pour poser les jalons d’une nouvelle stratégie politique, lui qui venait de promettre le grand déballage ?