1 personne sur 25 a une infection sexuellement transmissible, 1 million surviennent chaque jour

5437685854_d630fceaff_b-
335
Partager :

Genève - Plus d'un million d'infections sexuellement transmissibles (IST) surviennent chaque jour, a révélé jeudi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), notant que l'ampleur des IST au niveau mondial devrait être un signal d'alarme pour les gouvernements.

"Selon de nouvelles données, une personne sur 25 a aujourd'hui au moins une infection sexuellement transmissible guérissable, soit un million d'IST guérissables par jour", précise un nouveau rapport de l'agence de l'ONU pour la santé.

"Il s'agit là d'un signal d'alarme qui appelle à un effort concerté pour faire en sorte que chacun, partout dans le monde, ait accès aux services dont il a besoin pour prévenir et traiter ces maladies débilitantes", a déclaré le Dr Peter Salama, Directeur exécutif de la couverture maladie universelle et du parcours de vie à l'OMS, cité par le rapport.

L'OMS constate, dans ce sens, un "manque de progrès" des pays dans la lutte contre la propagation des IST et avertit que si elles ne sont pas traitées, ces IST curables peuvent avoir un impact profond sur la santé des adolescents, adultes et enfants à naître.

"Les effets négatifs des quatre IST guérissables couvertes dans le rapport – la chlamydiose, la gonorrhée, la syphilis et la trichomonose - comprennent les maladies neurologiques et cardiovasculaires, l'infertilité, les complications pendant la grossesse, les mortinaissances et un risque accru de VIH", poursuit la même source.

« En moyenne, ces données se traduisent par le fait qu'une personne sur 25 dans le monde souffre d'au moins une de ces IST guérissables, certaines d'entre elles ayant plusieurs infections à la fois », a déclaré, de son côté, Dr Melanie Taylor, épidémiologiste médicale au Département Santé et recherche en matière de reproduction de l'OMS.

Soulignant le « fardeau mondial incroyablement élevé » des IST, Dr Taylor a ajouté que depuis les dernières estimations de l'OMS sur les taux d'IST guérissables publiées en 2012, « il n'y a pas eu de baisse substantielle » des taux d'infection.

Sur plus de 376 millions d'infections mises en évidence dans le rapport, la trichomonas était la plus fréquente, avec 156 millions de cas. Viennent ensuite la chlamydia (127 millions de cas) et la gonorrhée (87 millions), tandis que la syphilis (6,3 millions) a causé environ 200.000 mortinaissances et décès de nouveau-nés en 2016, ce qui en fait l'une des principales causes de mortalité infantile au monde, ajoute le rapport.