Dakhla: Création du Réseau des femmes pionnières arabes

5437685854_d630fceaff_b-
488
Partager :

Dakhla _ Le Réseau des femmes pionnières arabes a été constitué en marge de la 7ème édition du forum international de la femme et horizons démocratiques, organisé du 25 au 27 février à Dakhla.

Les participants à ce Forum initié par l'association "Atfalouna" pour la solidarité et l'action sociale à Dakhla-Oued Eddahab sous le thème "Le développement humain, pilier de paix durable", se sont félicités de la création de ce Réseau, tout en saluant les acquis réalisés en faveur de la femme marocaine sur le plan juridique et en matière des droits de l'Homme, notamment en ce qui concerne le Code de la famille et le droit de la nationalité.

Dans ce cadre, les femmes arabes prenant part à ce forum, ont mis l'accent sur les réalisations accomplies au profit des femmes, sous la conduite DU Roi Mohammed VI.

La présidence de ce Réseau au Maroc est revenue à Siyatou Dlimi, présidente de l'association "Atfalouna" pour la solidarité et l'action sociale.

Les femmes arabes ont appelé la communauté internationale à œuvrer pour la levée du siège imposé aux femmes sahraouies séquestrées dans les camps de Tindouf.

Elles ont souligné que le développement de la société est tributaire de l'amélioration des conditions de la femme, tout en lui accordant la place qui lui échoit dans la société dans divers domaines économiques, sociaux, culturels et éducatifs.

Les participants ont en outre réitéré leur volonté de poursuivre la coopération afin d'approfondir les liens et de raffermir les relations de fraternité au service de nos peuples et de l'avenir de la Oumma islamique.

Dans une déclaration à la MAP, la présidente de l'association, Siyatou Dlimi a indiqué que le Réseau des femmes pionnières arabes a pour finalité de renforcer les moyens de coopération entre les femmes dans le monde arabe et d'organiser une série de rencontres pour partager les différentes expériences en matière d'appui à l'action féminine.

Mme Dlimi a également fait savoir que les participants ont examiné les différents aspects liés à la condition de la femme et son statut au sein de la société, mettant en relief les expériences féminines dans le monde arabe.

Ce forum international a mis en exergue les progrès accomplis dans les domaines ayant trait au développement humain et à l'intégration de la femme, en tant qu'actrice civile et économique dans le processus de développement durable et examinera également les moyens de coopération, de partenariat et d'échange d'expériences entre les différentes participantes.

Cette rencontre a été marquée par la participation de femmes pionnières dans de nombreux domaines économiques et sociaux originaires du Koweït, de la Palestine, des Émirats arabes unis, de l'Arabie saoudite, de la Jordanie, du Liban, de l'Égypte, du Soudan et du Maroc.

Au programme de la délégation des femmes arabes, figurent une visite au centre régional d'investissement (CRI) de Dakhla-Oued Eddahab, pour s'informer des opportunités d'investissement dans la région, en plus des visites à certaines coopératives féminines et des sorties pour découvrir le potentiel touristique et les sites naturels dont regorge la région.