Dans la presse : investir dans le capital humain pour le DG du FMI, des drones pour la Gendarmerie

5437685854_d630fceaff_b-
630
Partager :

Aujourd’hui le Maroc • Modèle de développement : la DG du FMI livre sa recette. “Il faut investir dans le capital humain”, C’est ainsi que Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), conçoit sa recette pour le nouveau modèle de développement fort recherché par le Maroc. Pour la responsable en mission au Maroc, il faut donner aux ressources humaines “l'agilité de s'adapter et d'apprendre à apprendre». Après un taux de 2,8% en 2019, la croissance est prévue de se situer, selon la DG de la FMI, à environ «3,7% en 2020 et 4% en 2021». A propos de la ligne de précaution et de liquidité (LPL), elle précise que celle-ci n'a «jamais été utilisée par le Maroc». Tout comme la flexibilité du régime de rechange, le recours à la LPL est, poursuit Mme Georgieva, une décision qui relève de la discrétion du Royaume.

L’Opinion • Pessimisme quand tu nous tiens. Le constat de l'enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP), indique que les Marocains restent pessimistes quant à leur capacité à épargner, mais aussi pour ce qui est de l'employabilité et du coût de la vie, et ce, à fin décembre 2019. Cette situation est confirmée par les données du HCP au 4ème trimestre 2019, notamment pour ce qui est du niveau de vie des ménages marocains. Ainsi, 43 % des sondés ont souligné une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, alors que 23 % seulement ont parlé d'une amélioration à ce niveau, et 34 % indiquent un maintien de la situation.

Al Bayane • La Havane veut renforcer ses relations avec le Maroc. Le nouvel ambassadeur de la République de Cuba au Maroc, Javier Domokos Ruiz a exprimé la volonté de son pays de renforcer ses relations avec le Royaume dans tous les domaines. Domokos Ruiz, qui rendait une visite de courtoisie au président de la Chambre des représentants Habib El Malki, a salué le leadership du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables, mettant en lumière les grandes opportunités et multiples possibilités de coopération entre les deux pays. Selon un communiqué de la Chambre des représentants, le nouvel ambassadeur cubain a mis en exergue les réformes et les mutations en cours dans son pays, soulignant sa détermination à œuvrer pour davantage de rapprochement entre Rabat et La Havane.

Al Massae • Des drones au service de la sécurité routière. Les services de la Gendarmerie royale vont désormais contrôler les infractions routières en utilisant les drones. Lancée au niveau de Bouznika, cette initiative s'inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la sécurité routière, le 18 février. Ces outils sont équipés de caméras haute résolution qui permettent d’enregistrer les infractions et les violations du Code de la route au niveau de l'autoroute. Ainsi, les services de la gendarmerie peuvent arrêter les contrevenants et leur infliger les sanctions nécessaires en les confrontant aux images fournies par les drones.

Al Ittihad Al Ichtiraki • La réservation d'hôtels, bientôt chez l'ONCF. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé "Train + Auto", la première offre de service d'intermodalité complémentaire au train visant à assurer les déplacements des clients entre les gares et les lieux en ville. En lançant ce service, l'ONCF ambitionne de faciliter le quotidien des voyageurs, a indiqué le directeur général de l'Office, Mohamed Rabie Khlie, notant que l'office envisage le lancement de l'offre "Auto-partage", en mettant à la disposition des usagers des voitures qu'ils pourront utiliser librement, avant de les déposer dans le parking dédié. L'ONCF compte également proposer un ensemble de services complémentaires, dont la réservation d’hôtels, a souligné Khlie dans une déclaration au journal.