La police en action

5437685854_d630fceaff_b-
107
Partager :

Marrakech : Arrestation d'un Français réclamé par la justice de son pays pour tentative d'homicide volontaire

Rabat - Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a arrêté, mardi matin, un citoyen français faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par les autorités judiciaires de son pays pour tentative d'homicide volontaire à l'aide de l'arme à feu. 

Le suspect a été interpellé dans un appartement loué à Marrakech, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que l'enquête et les opérations de pointage effectuées ont montré que le mis en cause usurpait une fausse identité française. 

Selon les informations contenues dans le mandat d'arrêt international, le citoyen français est suspecté d'être impliqué dans une tentative d'homicide volontaire à l'arme à feu dont a été victime un de ses concitoyens, le 20 avril dernier, ajoute la même source.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet de Marrakech, avant d'être déféré devant les autorités judiciaires compétentes pour l’examen de la procédure de son extradition aux autorités judiciaires françaises, note la DGSN.

Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGSN pour renforcer les mécanismes de coopération sécuritaire internationale et arrêter les personnes recherchées pour leur implication dans des affaires de criminalité transnationale, conclut le communiqué. 

Fès: Un policier brandit son arme contre un individu qui mettait en danger la vie des citoyens et des éléments de police

Rabat - Un brigadier de police de la brigade mobile de la police de secours à Fès a été contraint, mardi après-midi, de brandir son arme de service sans l'utiliser lors d'une intervention sécuritaire. C’était pour arrêter une personne dans un état de forte agitation, qui a exposé la vie des citoyens et des éléments de police à une menace sérieuse et grave à l'aide d'arme blanche.

Une patrouille de police de secours était intervenue dans la région de Sahrij Gnaoua pour appréhender deux personnes dans un état d'ivresse avancée et dans des circonstances susceptibles de constituer une atteinte à la sécurité des citoyens, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le communiqué souligne que le premier suspect âgé de 39 ans a été arrêté, tandis que son compagnon s'est mis à menacer les éléments de la police à l'aide de l'arme blanche en opposant une résistance farouche, avant qu'il puisse prendre la fuite dans les ruelles dudit quartier.

Le premier prévenu a été placé en garde vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent alors que les recherches et investigations se poursuivent pour interpeller le deuxième mis en cause, qui a mis en danger la vie des éléments de police à l'aide d'arme blanche, relève la DGSN.