Saisie de 541 kg de cocaïne au port de Casablanca

5437685854_d630fceaff_b-
376
Partager :

Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), qui relève de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire national (DGST), a annoncé ce dimanche 11 février que sa brigade de lutte contre le crime organisé a procédé à la saisie au port de Casablanca d’une importante quantité de cocaïne estimée à 541 kg, dissimulée dans un conteneur de marchandises en provenance de l’Amérique du sud

Intervenue sur la base d’informations sécuritaires précises fournies par la DGST, cette opération s'inscrit dans le cadre de la coopération internationale et des efforts soutenus déployés par le BCIJ en matière de lutte contre les réseaux actifs dans le transport et le trafic international de drogues dures, a précisé le BCIJ dans un communiqué, ajoutant qu'un échantillon de la saisie a été envoyé au laboratoire de la Police scientifique en vue de déterminer le taux de concentration de la drogue.

Les éléments du BCIJ ont arrêté, dans le cadre de cette opération, six mis en cause, dont le cerveau de ce réseau criminel, un citoyen brésilien, et saisi cinq voitures préparées pour le transport et le trafic de cocaïne, ainsi que d'importantes sommes d’argent en monnaie nationale et en devises étrangères, a souligné la même source.

Les premiers éléments de l'enquête ont révélé le caractère dangereux de ce réseau criminel et ses ramifications transnationales et leurs liens avec des cartels en Amérique Latine, qui exploitent désormais la position stratégique du royaume comme point de transit vers l'espace européen, a indiqué le BCIJ, ajoutant que les investigations se poursuivent toujours, sous la supervision du parquet compétent, pour démanteler ce réseau criminel et appréhender les autres personnes impliquées dans ce trafic.