Coronavirus : le point sur la pandémie au Maroc (avec à l’horizon la rentrée scolaire) et dans le monde

5437685854_d630fceaff_b-

Just maried, convoler en justes noces au temps du coronavirus

494
Partager :

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 au Maroc et dans le monde.

Maroc : Rentrée scolaire dans le doute

La recrudescence des cas confirmés, 1283 nouveaux cas et 18 décès supplémentaires au cours des derniers 24 h, entraine des es interrogation sur la prochaine rentrée et ses scénarios possibles.

De l'avis de l’enseignant et chercheur en pédagogie, Aziz Laaouissi, l'évolution de la situation épidémiologique et l'augmentation constante du nombre de cas d’infection et de décès dus à la Covid-19 met les décideurs devant trois scénarios possibles.

Le premier scénario consiste à poursuivre l’état d’urgence sanitaire et les mesures qui en découlent, avec le recours à l’enseignement à distance. Le deuxième scénario possible, lié à l'instabilité de la situation épidémiologique, se caractérise par un recours à la "formation en alternance", selon une approche "modérée" qui s'appuie à la fois sur l’enseignement présentiel et à distance, relevant qu'une telle option peut favoriser un état de "confusion et de tension pour les enseignants, les élèves et les familles". Le troisième scénario est la levée définitive de l’état d’urgence sanitaire et la maîtrise de la situation épidémiologique. Ce scénario rendra possible les cours présentiels, avec la possibilité d'une ouverture progressive à la "numérisation" et à "l'éducation à distance".

Plus de 700.000 morts pour près de 19 millions de cas

La pandémie a fait au moins 701.112 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mercredi à 11H00 GMT.

Plus de 18,5 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, 

Les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé avec plus de 156.830 morts. Viennent ensuite le Brésil (95.819 morts), le Mexique (48.869), le Royaume-Uni (46.299) et l'Inde (39.795).

Pérou : plus de 20.000 morts

Le Pérou, le troisième pays d'Amérique latine le plus touché derrière le Brésil et le Mexique, a enregistré plus de 20.000 morts dues au coronavirus.

Ce chiffre fait l'objet de polémiques dans ce pays andin de 33 millions d'habitants, la presse locale estimant qu'il serait plus proche des 50.000 si les cas suspects y étaient inclus.

24.000 soignants contaminés en Afrique du Sud 

Quelque 24.000 membres du personnel de santé en Afrique du Sud ont été contaminés par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie en mars et 181 en sont morts.

Ce chiffre représente environ 5% du nombre total des cas de Covid-19 dans ce pays.

Virgin Australia ferme une filiale 

Dernière en date des compagnies aériennes ébranlées par la crise sanitaire, Virgin Australia, créée par le Britannique Richard Branson, va fermer sa filiale à bas prix Tigerair Australia et réduire d'un tiers ses effectifs, autrement dit supprimer 3.000 postes. 

L'aéroport de Copenhague taille dans ses effectifs -

A l'aéroport de Copenhague, ce sont 650 emplois qui vont disparaître, soit le quart du personnel du plus grand aéroport de Scandinavie, affecté par la baisse historique du trafic aérien. 

Nadal dit non à l'US Open -

L'US Open (31 août-13 septembre) devra se passer de son champion en titre : le numéro deux mondial Rafael Nadal a annoncé mardi soir qu'il ne participerait pas cette année au Grand Chelem américain en raison des conditions sanitaires incertaines.

L'Espagnol ne sera pas le seul absent de marque à Flushing Meadows. La joueuse numéro un mondial australienne Ashleigh Barty avait déjà annoncé qu'elle renonçait à faire le voyage à New York, tout comme son compatriote Nick Kyrgios (40e mondial).

Autre coup dur pour le circuit, l'annulation officielle du tournoi de Madrid, l'un des événements majeurs de la saison tennistique sur terre battue prévu pour septembre après avoir été reporté en mai.

lire aussi