Saïdia '’Cinéma sans frontières’’

5437685854_d630fceaff_b-
266
Partager :

Saïdia - La 5è édition du festival du cinéma de Saïdia ‘’Cinéma sans frontières’’ s’est ouverte, mercredi soir, à la station balnéaire de la Perle bleue et devrait se poursuivre jusqu’au 31 août pour le grand plaisir des passionnés du 7ème art.

La cérémonie d’ouverture de cette manifestation cinématographique, organisée par l’Association Al Amal pour la coexistence et le développement, a été marquée par un vibrant hommage rendu à l’acteur et comédien Saïd Bey en reconnaissance de son riche parcours artistique à la télévision, au cinéma ou encore au théâtre, et de ses qualités humaines et professionnelles.

Acteur aux multiples talents, Saïd Bey a exprimé, à cette occasion, sa grande fierté et son immense joie pour ce geste manifesté à son égard par les organisateurs de ce festival qui gagne en notoriété d'année en année, affirmant que cette initiative ne pourra que l’inciter à persévérer dans ce domaine.

La soirée d’ouverture a connu aussi la présentation des membres du jury et la projection du court métrage ’’The Swan Song’’ du réalisateur marocain Yazid El Kadiri, et du long métrage ’’Le silence des papillons’’ de son réalisateur Hamid Basket, programmés dans le cadre de la compétition officielle de cette édition.

Au total, 14 films dont sept longs métrages et sept courts métrages, sont en lice pour s’adjuger l’un des prix de ce festival, dont ceux de meilleurs réalisateur, scénariste et acteurs, outre le prix du jury, le Grand prix ‘’Perle Bleue’’ consacré à la catégorie long-métrage et le prix ‘’l’Orange’’ dédié au meilleur court-métrage.

Dans la catégorie ‘’long métrage’’, les films en compétition sont ‘’Le silence des papillons’’ (Maroc), ‘’Taxi Bied’’ de Moncef Malzi, ‘’Une année chez les Français’’ d'Abdelfattah Arrom, ‘’Regarde-moi’’ de Nejib Belkadhi ( Tunisie), Naïma et ses fils’’ du réalisateur français Olivier Coussemacq, ‘’Kapan’’ de Seyid Çolak (Turquie) et ‘’Yomeddine’’ d’Abu Bakr Shawky (Egypte).

Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture officielle, le directeur du Festival, Benyounes Bahkani a affirmé que cet événement ambitionne de promouvoir la créativité artistique, de conforter la culture cinématographique dans la région de l’Oriental et l’attractivité touristique de Saïdia et de contribuer à l’animation culturelle de cette destination très prisée par les touristes nationaux en particulier en cette période d’été.

Il s’agit aussi de faire connaître les nouvelles de la production cinématographique nationale et étrangère, a-t-il dit, mettant l’accent dans ce sens sur le programme riche et varié de cette édition et sur la qualité des films retenus, ainsi que sur l’importance du cinéma dans le rapprochement et la découverte de l’autre.

M. Bahkani a fait savoir par ailleurs que les films en lice cette année, dont certains étaient présents au Festival de Cannes ou au Festival international du film de Marrakech, représentent six pays, à savoir le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Turquie et la France. 

Les films sont projetés en plein air afin de permettre au public de rencontrer des cinéastes marocains et étrangers et des invités du monde de la culture et de l’art qui prennent part à ce festival.

Le jury de cette 5ème édition est présidé par l’écrivain et académicien Lahcen Haddad, épaulé par les réalisateurs Driss Lamrini et Khalid Ibrahimi, l’artiste peintre Aziz Azghay, le critique Azeddine Ouafi, le scénariste Abdelilah Hamdouchi et la journaliste Nadia Abram.

En plus de l’hommage qui sera rendu à l’actrice Touria El Alaoui, le programme concocté pour ce rendez-vous artistique est marqué aussi par l’organisation d'ateliers et et conférences axés notamment sur l’industrie cinématographique dans la région de l’Oriental, la migration dans le cinéma marocain et étranger, la langue cinématographique à la lumière de l’officialisation de la langue amazighe et bien d’autres sujets.

Cette édition est organisée avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, le Centre Cinématographique Marocain (CCM), la Société de Développement Saïdia (SDS), la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, la préfecture de Berkane et le Conseil régional du Tourisme (CRT).

A rappeler que dans le cadre de cette 5è édition du festival de Saïdia ‘’Cinéma sans frontières’’, des projections de films en plein air ont eu lieu les 26 et 27 août à la Place Mohammed VI à Berkane à l’initiative du Conseil communal en partenariat avec l’Association Al Amal pour la coexistence et le développement.