N. Bourita : Rabat n’a ni à se mêler des développements internes de l’Algérie, ni à les commenter

5437685854_d630fceaff_b-
1043
Partager :

Suite à des articles dans la presse algérienne et étrangère citant des sources marocaines et prêtant au Maroc une implcation dans les évènementss que connait l’Algérie marqué par des manifestations populaires hostiles au régime en place, le ministre marocain des Affaires étrangères a apporté les éclaircissements suivants : 

1.      Le Royaume du Maroc a décidé de se tenir à une attitude de non-ingérence par rapport aux récents développements en Algérie, et s’est abstenu de tout commentaire à ce sujet. 

2.      Malgré cette posture claire et constante, certains médias publiés en France et en Algérie cherchent obstinément à impliquer le Maroc, en lui prêtant des propos fallacieux et des positions dénuées de tout fondement. 

3.      Pour cela, ils ne lésinent sur aucun subterfuge, citant tantôt de prétendues "sources anonyme au Ministère", tantôt des "sources proches de la diplomatie" ou encore de soi-disant "experts". Certains ont même poussé le fantasme jusqu’à alléguer l’existence d’officines obscures agissant sur ces évènements. 

4.      Le Maroc ne peut donc qu’exprimer son grand étonnement à la publication de ces articles attribuant à la diplomatie marocaine des propos mensongers et éloignés de toute véracité. 

5.      Le Maroc n’a ni à se mêler des développements internes que connait l’Algérie, ni à les commenter de quelle que manière que ce soit. Aucune déclaration n’a été faite à aucun média, de manière formelle ou officieuse. 

6.      Le Maroc rejette, également, avec force, l’allégation mensongère de coordination avec d’autres pays, notamment la France, sur les évènements en Algérie. Aucun contact n’a été établi avec Paris, ni avec aucun autre pays d’Europe ou d’ailleurs, à ce sujet. 

7.      Tout en appelant les médias concernés à respecter les exigences éthiques et professionnelles, la diplomatie marocaine rappelle qu’elle dispose de canaux appropriés pour faire connaitre ses postions qu’elle a toujours eu le courage d’assumer.