El Omari se rapproche des PJDistes de la région nord

5437685854_d630fceaff_b-
503
Partager :

Ilyas El Omari et Fouad El Omari viennent de se rapprocher, à Tanger, de certains dirigeants locaux du PJD. Comme quoi on peut s’attendre à tout en politique

Le quotidien Al Akhbar a fait savoir, que Fouad El Omari et son frère Ilyas El Omari ont décidé d’enterrer la hache de guerre avec les dirigeants PJDistes de la région du nord. Selon le journal, le PJD comme le PAM ont décidé de privilégier leurs intérêts personnels et mutuels. Ce qui expliquerait ce revirement.

Ilyas El Omari a adopté une nouvelle stratégie vis-à-vis des PJDistes, qui n’avait pas droit aux avantages qu’il réservait à son clan au sein du conseil régional. Aujourd’hui, il a décidé de leur donner de nombreux avantages, notamment la mise à leur disposition de voitures de services neuves, transformées en véhicules privés. Une manière le secrétaire général du PAM d’acheter leur silence sur la gestion de son frère à la mairie de Tanger.

Al Akhbar ajoute que les échanges de louanges entre Mohamed Bachir Abdellaoui (actuel maire PJDiste de Tanger) et Ilyas el Omari sont révélateurs de ce pacte. Tellement révélateurs que tout le monde en parle à Tanger, souligne le journal.

Par ailleurs, les opposants d’El Omari au sein du PAM ont désormais des raisons et des alibis pour poursuivre la « guerre » qu’ils ont commencée contre celui-ci.

Pour rappel, depuis quelques temps, El Omari est devenue persona non grata au sein du PAM où plusieurs dirigeants l’accusent d’avoir commis beaucoup d’erreurs. Parmi ces erreurs : favoritisme au profit de ses proches.