L'Essentiel des séances d'écoute du CSMD avec les institutions et forces vives de la Nation

5437685854_d630fceaff_b-
340
Partager :

L’Essentiel des séances d'écoute entamées le 02 janvier 2020 par la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD) avec les représentants des institutions et forces vives de la Nation, comprenant des partis politiques, des syndicats, le secteur privé et les associations:

Jeudi 02 janvier 2020:

- Réunion avec les représentants du Parti de la justice et du développement (PJD)

- Le PJD a été représenté lors de cette réunion par MM. Slimane El Amrani (SG adjoint), Mohamed Touil, Mohamed Naji et Driss Skelli.

- Les propositions du PJD relatives au nouveau modèle de développement s'articulent autour de trois thèmes principaux, à savoir "la nécessité de s'appuyer sur l'ensemble des valeurs sociétales inclusives et authentiques, la consécration du choix démocratique et le renforcement du système de gouvernance".

- Réunion avec les représentants de l'Union socialiste des forces populaires (USFP)

- L'USFP a été représentée lors de cette réunion par M. Driss Lachgar (1-er secrétaire), Mme Khaoula Lachgar et MM. Hamid Jmahri, Mehdi Mezouari, Tarik El Malki, Machij El Karkri et Ahmed Aked.

- L'USFP a élaboré sa vision du nouveau modèle de développement autour de cinq principaux axes, à savoir les piliers institutionnel, économique, social, sociétal et culturel.

- Réunion avec les représentants du Parti de l'Istiqlal (PI)

- Le PI a été représenté lors de cette réunion par MM. Nizar Baraka, secrétaire général, Chiba Mae El Aynane, président du Conseil national, et Karim Ghellab, membre du Comité exécutif et président de la commission du parti, chargée du modèle de développement.

- Nizar Baraka : Le nouveau modèle de développement doit rompre avec l'économie de rente et des privilèges et adopter une gouvernance basée sur l'efficacité et la globalité.