La Colombie nomme une ambassadrice extraordinaire au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
393
Partager :

 

La République de Colombie a nommé une ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire auprès du Royaume du Maroc en la personne de Mme Maria del Pilar Gomez Valderrama, apprend-on de source officielle à Bogota.

La diplomate a prêté serment, mardi à Bogota, devant le président de la République, Ivan Duque Marquez, lors d’une cérémonie organisée à la Casa de Narino (résidence officielle du président de la République et siège du gouvernement), en présence du chef de la diplomatie colombienne, Carlos Holmes Trujillo, indique le site web du ministère des Relations extérieures.  

Avocate de formation, spécialisée en relations internationales et titulaire d’un magistère en sciences politiques, Mme Del Pilar Gomez est diplomate de carrière. Elle a notamment occupé le poste de consul général de la Colombie à Bruxelles et à Maracaibo (Venezuela) et exercé en tant que fonctionnaire diplomatique aux ambassades de son pays aux Pays-Bas, en République tchèque et au Venezuela, précise le portail du ministère.  La Colombie et le Maroc ont établi des relations diplomatiques le 1er janvier 1979. En 1990, le pays sud-américain a ouvert son ambassade à Rabat.

Suite à son investiture, en août 2018, le président Ivan Duque a décidé de nommer un ambassadeur en la personne de Mme Del Pilar Gomez à la tête de la représentation diplomatique de son pays à Rabat, dirigée jusque-là par un chargé d’affaire.  

Le décret officiel de nomination de l’ambassadeur de Colombie auprès du Royaume a été signé, le 18 mars, par M. Duque. Le président colombien a justifié cette initiative par le "niveau des relations politiques" avec le Royaume du Maroc, estimant qu’"une gestion au plus haut niveau est nécessaire”.

La nomination par la Colombie d’une ambassadrice à la tête de sa représentation diplomatique à Rabat revêt une grande importance symbolique dans la mesure où elle intervient au moment où les deux pays célèbrent le 40è anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques.  

Rappelons que la Colombie et le Maroc sont liés par plusieurs accords de coopération dans des domaines aussi divers que le commerce, le tourisme, l’éducation, la culture et les sports. Lors des deux dernières années, le Congrès colombien (Parlement) a adopté quatre résolutions de soutien à l’intégrité territoriale du Royaume et à l’initiative d’autonomie marocaine pour les Provinces du Sud.