''African Lion 2021'' poursuit ses objectifs (Vidéo)

5437685854_d630fceaff_b-

"Cet exercice va permettre aux FAR de capitaliser sur les acquis déjà réalisés et de rehausser le niveau de planification et de conduite des opérations" (colonel Harouroud)

1
Partager :

Agadir -L’exercice combiné maroco-américain "African Lion 2021», qui se tient sur hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'État-major Général des Forces Armées Royales (FAR), se déroule dans de "parfaites conditions", a indiqué jeudi à Agadir, le colonel Khalid Harouroud, adjoint-chef de la cellule des opérations de la coalition interarmées conjointe.

"Cet exercice va permettre aux FAR de capitaliser sur les acquis déjà réalisés et de rehausser le niveau de planification et de conduite des opérations", a déclaré à la MAP, le colonel Harouroud.


C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\MAPPH_20210610_0037_MAP_map (1).jpg

African Lion 2021 : manœuvre aéroterrestre à El Mahbès

"Les différentes activités d’African Lion 2021 sont planifiées par le Centre d'opérations à Agadir et conduites par les forces sur place" ,a-t-il ajouté, notant que "les menaces actuelles de nature hybrides requièrent la conduite d’opérations conjointes avec nos partenaires du moment qu’aucun pays seul ne peut faire face à ce type de menaces ".

Pour sa part, Julia Alvarez, commandant à l’armée américaine a affirmé que "nous sommes ici pour développer des partenariats avec nos homologues militaires marocaines. J'usqua présent ce fut une excellente expérience au cours de laquelle nous avons échangé plusieurs sujets et nous espérons de développer d’autres exercices au titre de l’édition prochaine".

Morocco's Armed Forces Gear Up for African Lion 2021 Military Exercise

Principaux sites marocains et liste des participants à African Lion 2021

Paul Turner, commandant à l’armée britannique a souligné que "cet exercice est extrêmement important pour tous les alliés qui travaillent ici ensemble. Il est extrêmement important pour nous de venir participer à ces exercices. Nous travaillons avec nos collègues marocains, nous travaillons avec nos alliés américains et bien d’autres partenaires ".

"Absolument, cette édition a eu un franc succès. Nous sommes ici pour travailler avec nos partenaires, et au-delà de la réussite de cette mission, le plus important s’est de tisser des liens avec nos alliés et nos partenaires", a-t-il ajouté.

Les témoignages de forces participants à l’exercice

Le 17ème exercice combiné maroco-américain "African Lion 2021" se poursuivra jusqu'au 18 juin 2021 dans les régions d’Agadir, Tifnit, Tan-Tan, Mehbes, Tafraout, Ben Guérir et Kenitra, impliquant de milliers de miliaires multinationaux et un nombre très important de matériel terrestre, aérien et maritime.

En plus des États-Unis d’Amérique et du Royaume du Maroc, cet exercice connaît la participation de la Grande Bretagne, du Brésil, du Canada, de la Tunisie, du Sénégal, des Pays-Bas, d’Italie ainsi que de l’Alliance Atlantique, en plus d’observateurs militaires d’une trentaine de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique.

Les objectifs de cet exercice, considéré parmi les exercices interalliés les plus importants dans le monde, sont nombreux: renforcer les capacités manœuvrières des unités participantes, consolider l’interopérabilité entre les participants en matière de planification et de conduite d’opérations interarmées dans le cadre d’une coalition, perfectionner les tactiques, les techniques et les procédures, développer les aptitudes en matière de cyber-défense, entraîner la composante aérienne à la conduite des opérations de chasse, d’appui et de ravitaillement en vol, consolider la coopération dans le domaine de la sécurité maritime, conduire des exercices en mer dans le domaine de la tactique navale et des luttes conventionnelles et mener des activités d’ordre humanitaire.

Il englobe, en plus des formations et des simulations aux activités du commandement et des entraînements sur les opérations de lutte contre les organismes terroristes violents, des exercices terrestres, aéroportés, aériens, maritimes et de décontamination NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique).

Par ailleurs, et au titre des activités parallèles à vocation humanitaire, un hôpital médicochirurgical de campagne sera déployé au niveau d’Amlen (Tafraout) où des prestations médicales et chirurgicales vont être dispensées au profit des populations locales de la région, par des équipes médicales constituées de médecins et d’infirmiers des FAR et de l’Armée américaine.