UE-Climat : Strasbourg ouvre la voie à l'entrée en vigueur de l'accord de Paris

5437685854_d630fceaff_b-
1016
Partager :

Après la ratification par le Parlement européen de l’accord de Paris, la voie est désormais ouverte pour la mise en application du nouveau protocole mondial de la lutte contre le réchauffement de la planète

Le Parlement européen a approuvé mardi la ratification par l'UE de l'accord de Paris au terme d'une procédure éclair, ouvrant la voie à une entrée en vigueur imminente du nouveau cadre mondial de la lutte contre le réchauffement.

Après les Etats-Unis, la Chine et l'Inde, principaux pollueurs de la planète, l'UE va désormais pouvoir notifier sa ratification à l'ONU, probablement vendredi, en même temps que les pays européens ayant finalisé leurs ratifications au niveau national.

Ce dépôt conjoint devrait déclencher l'entrée en vigueur un mois plus tard de l'accord de Paris, visant à contenir le réchauffement sous 2°C par rapport au niveau pré-industriel, se réjouissent les Européens, qui s'inquiétaient ces dernières semaines d'apparaître à la traîne.

"Vous avez maintenant une opportunité de faire l'histoire en aidant à mener le monde vers un meilleur futur", avait exhorté le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, dans un discours prononcé devant les eurodéputés réunis à Strasbourg, juste avant le vote.

Les parlementaires ont approuvé la ratification à une écrasante majorité (610 voix pour, 38 contre) lors d'une session plénière à laquelle participait également la présidente française de la COP21, Ségolène Royal.

"C'est un moment historique fort", a-t-elle salué, indiquant que "les sept pays européens qui ont ratifié (Allemagne, Autriche, France, Hongrie, Slovaquie, Malte, Portugal, ndlr) vont se déplacer vendredi matin à New-York pour déposer les instruments de ratification".