Inde: le Taj Mahal va rouvrir malgré la flambée des cas de coronavirus

5437685854_d630fceaff_b-

Des visiteurs photographient de loin le Taj Mahal qui va rouvrir le 21 septembre, à Agra dans le nord de l'Inde, le 8 septembre 2020

152
Partager :

 

 

Le Taj Mahal, principale attraction touristique de l'Inde, va rouvrir le 21 septembre avec de strictes restrictions sanitaires, après plus de six mois de fermeture en raison de la crise du coronavirus, on annoncé mardi les autorités, alors que le pays affronte une flambée de contaminations.

"Le Taj Mahal va rouvrir le 21 septembre", a annoncé à l'AFP Amit Srivastava, directeur adjoint du ministère du Tourisme de l'Etat d'Uttar Pradesh (nord). "Tous les protocoles liés à la maladie Covid-19, tels que les masques ou la distanciation physique, seront appliqués".

Il a précisé que le nombre de visiteurs sera limité à 5.000 par jour, contre une moyenne habituellement de quelque 20.000 personnes.

Le Taj Mahal, mausolée de marbre bâti par l'empereur moghol Shah Jahan en mémoire de son épouse bien-aimée Mumtaz Mahal, morte en 1631, avait fermé mi-mars en raison de la pandémie.

L'Inde, deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard d'habitants, a dépassé lundi le Brésil pour se classer au deuxième rang mondial en nombre de cas (4,2 millions), derrière les Etats-Unis.

L'Uttar Pradesh, où est située la ville d'Agra qui compte le Taj Mahal parmi ses monuments, est l'un des Etats indiens les plus touchés, avec plus de 270.000 cas répertoriés jusqu'à présent.

L'Inde, qui enregistre depuis août des records mondiaux quotidiens de hausse du nombre de cas de Covid-19, s'emploie pourtant à tenter de relancer ses activités, alors que son économie a durement souffert de la crise sanitaire.

lire aussi