Protection de l’environnement : Au Maroc, les mosquées se mettent au vert

5437685854_d630fceaff_b-
1009
Partager :

Le quotidien britannique “Guardian” a mis en avant ce lundi la pertinence de l’initiative marocaine visant à doter l’ensemble des mosquées du Royaume de l’énergie solaire dans le cadre d’une démarche écologique à la faveur d’une économie verte.

Baptisée “mosquées vertes, cette initiative, qui devrait permettre aux édifices religieux de réduire de 40 pc leur facture énergétique, s’inscrit en droite ligne avec la nouvelle stratégie nationale adoptée par le Royaume en faveur des énergies renouvelables, a souligné le journal.

Soutenu par le ministère des Habous et des Affaires islamiques, ce projet, qui sera réalisé avec l’assistance de la coopération allemande, vient en harmonie avec la 22ème conférence de l’ONU sur les changements climatiques prévue en novembre prochain à Marrakech.

Selon le Guardian, 600 mosquées “vertes” seront créées au Maroc à l’horizon 2019 dans le cadre d’une campagne nationale de sensibilisation à la faveur de l’énergie propre.

Dans une première phase, des lampes LED qui réduisent la consommation d’énergie de 70 pc, des chauffe-eaux solaires et des panneaux photovoltaïques seront installés dans 100 mosquées d’ici la fin de l’année en cours, a précisé la publication.

Citée par le journal, la ministre déléguée chargée de l’Environnement Hakima El Haite a fait savoir que la religion pourrait apporter une contribution importante au débat sur l’énergie propre.

Quant au chef de projet l’allemand Jan-Christophe Kuntze de la “Deutsche Gesellschaft für internationale Zusammenarbeit” (GIZ), il affirme que le Maroc s’érige en tant que “leader régional” en matière d’énergies renouvelables avec le lancement de projets d’envergure comme le plus grand parc éolien en Afrique ou la centrale solaire géante près de Ouarzazate.

La GIZ est une entreprise fédérale allemande soutenant le Gouvernement allemand dans la concrétisation de ses objectifs de coopération internationale pour le développement durable. Elle offre à ses clients des solutions viables, durables et efficaces pour faire face aux processus de changements politique, économique, social et environnemental. Présente au Maroc depuis 1975, elle œuvre en étroite concertation avec ses partenaires marocains. Elle apporte son conseil technique à la modernisation énergétique des mosquées (lampes basse consommation, chauffe-eaux solaires et/ ou systèmes photovoltaïques). 

Ce projet devrait aider à créer des emplois au Maroc. Il bénéficiera en premier lieu à des entreprises d’installation et d’entretien des systèmes d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables, à des architectes ou encore des employés de bureaux d’ingénieurs. Des petits artisans aux alentours des mosquées, ou encore de jeunes diplômés d’universités profiteront également de ce projet pilote visant la protection de l’environnement.