Coronavirus : Tout sur l'opération de rapatriement des ressortissants marocains de Wuhan

5437685854_d630fceaff_b-
489
Partager :

Rabat - L’opération de rapatriement des ressortissants marocains de Wuhan en Chine est menée comme prévu, conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, et en parfaite coordination entre tous les Départements concernés, avec arrivée attendue sur le territoire national ce dimanche, indique le ministère de la Santé dans un communiqué.

Une équipe médicale, constituée de médecins et d’infirmiers civiles et militaires, accompagne les ressortissants depuis Wuhan jusqu’aux sites d’accueil à l’hôpital Sidi Saïd de Meknès et à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat, ajoute le ministère, précisant qu'ils y seront mis en observation, sous surveillance médicale étroite durant 20 jours, sous la supervision d’équipes médicales dédiées et formées à cette fin.

En vue de préserver leur sécurité sanitaire et celle de leurs familles, tout en leur assurant le maximum de confort durant la période d’observation, ces sites ont été minutieusement aménagés et équipés par tous les dispositifs médicaux nécessaires, poursuit-on de même source.

Tout en réaffirmant qu’aucun cas de maladie due au nouveau virus n’a été enregistré dans notre pays à ce jour, le ministère de la Santé rassure les citoyennes et citoyens qu’il continuera de les informer régulièrement, aussi bien sur le suivi médical des personnes rapatriées que sur le développement de la situation relative à cette alerte mondiale, conclut le texte.

Dimanche à la mi-journée, un vol spécial de la Royal Air Maroc transportant des Marocains de Wuhan a atterri à l'aéroport de Benslimane, avec à bord 167 passagers, dont 52 femmes.

Le Centre de virologie de l'Hôpital militaire d’Instruction de Rabat, une structure adéquate d’accueil et de prise en charge

Le Centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat, où serait admise une partie des Marocains rapatriés de la ville chinoise de Wuhan, mise en quarantaine par les autorités locales après la propagation de l'épidémie du coronavirus, est une structure adéquate d’accueil et de prise en charge de ces Marocains dont le rapatriement est menée conformément aux Hautes Instructions Royales.

Ce Centre, inauguré par SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales, le 07 mars 2016, accueillera une partie de ces Marocains qui seront mis en observation, sous surveillance médicale étroite durant 20 jours, sous la supervision d’équipes dédiées et formées à cette fin.

Le Centre de virologie de l'Hôpital militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat a été minutieusement aménagé et équipé par tous les dispositifs médicaux nécessaires afin de préserver la sécurité sanitaire des Marocains rapatriés de Wuhan et admis en son sein et celle de leurs familles, tout en leur assurant le maximum de confort durant la période d’observation.

Ce Centre est, par ailleurs, doté d’équipements de pointe lui permettant de remplir sa mission de diagnostic et de traitement des maladies infectieuses virales, bactériennes, parasitaires et mycosiques, ainsi que la prise en charge des maladies hautement contagieuses nécessitant un confinement, notamment des pathologies tropicales et du voyage.

Il comporte deux unités de confinement (isolement) de niveau III (grippes pandémiques, fièvres hémorragiques virales, infections chez l’immunodéprimé) et II (maladies à transmission vectorielle, infections digestives, infections associées aux soins, infections communautaires), abritant du matériel biomédical et médico-technique, ainsi que des moyens de protection du personnel et des patients répondant aux normes internationales.

Le Centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales comprend aussi un hôpital de jour permettant la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l’infection VIH/SIDA, des infections sexuellement transmissibles et des hépatites virales, l’administration et la surveillance de protocoles thérapeutiques programmés ou prescrits dans le cadre d’une urgence, outre les consultations de médecine de voyage.

Édifié sur un terrain de 5.575 m2, le Centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales dispose également d’un laboratoire de virologie en charge de la manipulation de pathogènes dangereux pour l’Homme et l’environnement, du développement de techniques et de tests nouveaux pour faire face à des virus émergents ou de nouveaux variants, de la veille épidémiologique et des activités liées à la biosécurité.

Les Marocains rapatriés de Chine pris en charge dans les meilleures conditions à l’Hôpital militaire

Les 79 citoyens marocains rapatriés de Chine ce dimanche et admis à l'hôpital militaire d'instruction Mohammed V de Rabat sont pris en charge dans les meilleures conditions du point de vue aussi bien médical que technique, a affirmé le responsable du laboratoire du Centre de virologie des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital, Idriss Lahlou Amine.

"Rassurez-vous tous les moyens sont disponibles pour répondre efficacement à une éventuelle demande" en matière de réponse au coronavirus 2019, a déclaré à la presse le pharmacien colonel Lahlou Amine, également professeur de microbiologie à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat.

Tout en assurant que jusqu'à présent, aucun cas de maladie n'a été confirmé chez les  citoyens marocains rapatriés de Wuhan, le virologue a souligné que la situation est totalement sous contrôle grâce à la haute performance des équipements et de l'infrastructure médicale de l'hôpital militaire.

Il a cité à cet égard le centre de virologie qui dispose de deux services de confinement spécialisés dans les pathologies hautement contagieuses, une structure qui empêche tout risque de contamination par rapport à l'environnement. "Cela signifie qu'il n'y a absolument aucun risque de contamination de l'environnement et que tout reste confiné dans l'unité", a insisté le spécialiste.

Le Maroc, a-t-il rappelé, "s'est très rapidement doté de kits de diagnostic et maîtrise parfaitement le protocole de l'Organisation mondiale de la santé relatif au diagnostic de la maladie".

Le professeur Khalid Ennibi, chef du Centre de virologie, a de son côté expliqué que cette structure inaugurée en 2016 par SM le Roi Mohammed VI se compose d'une unité dédiée au diagnostic et au traitement des maladies infectieuses transmissibles, lesquelles ne posent aucun problème en termes de confinement ainsi que de deux services de confinement de niveaux 2 et 3, destinés aux pathologies hautement contagieuses.

Le centre est également doté d'un service de laboratoire de virologie, un service de stérilisation et de décontamination équipé d'un appareil de traitement des effluents de haute performance, ainsi qu'un service biomédical et technique.

Selon M. Ennibi, les 79 personnes rapatriées seront placées en isolement pendant une durée moyenne de 15 à 20 jours.

Une équipe médicale, constituée de médecins et d’infirmiers civils et militaires a accompagné les ressortissants marocains depuis Wuhan jusqu'aux sites d’accueil à l’hôpital Sidi Saïd de Meknès et à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat, où ils seront mis en observation, sous surveillance médicale étroite durant 20 jours, sous la supervision d’équipes dédiées et formées à cette fin.

Les Marocains rapatriés de Wuhan sur Meknès sont en ‘’très bon état’’

Les Marocains rapatriés de la ville chinoise de Wuhan, mise en quarantaine par les autorités locales après la propagation du coronavirus, sont en ‘’très bon état’’, a assuré, dimanche à Meknès, le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la santé, Mohamed Youbi.

‘’Nous allons procéder entre aujourd’hui et demain à des prélèvements pour des examens virologiques dans un laboratoire dédié à cette fin, en vue de s’assurer qu’ils ne portent pas le virus en question, et seront gardés en observation médicale durant toute la période possible d’incubation de la maladie’’, a déclaré M. Youbi à la presse, en marge de l’accueil à l’hôpital Sidi Saïd à Meknès d’un groupe de 97 ressortissants marocains rapatriés de Wuhan.

Il a ajouté que jusqu’à maintenant ‘’tout se passe comme prévu’’, notant que ‘’les personnes rapatriées sont bien installées dans les chambres de cette structure hospitalière qui vient d’être rénovée’’.

Le responsable a aussi relevé que ‘’l’ensemble des installations et équipements de l’hôpital sont neufs, y compris tout le volet relatif à l’hébergement, pour assurer le confort et la sécurité de nos concitoyens et de leurs familles’’.

M. Youbi a rappelé également que l’’’opération de rapatriement a été minutieusement préparée, en parfaite coordination avec l’ensemble des intervenants, particulièrement les services du ministère, le secteur de la santé, les forces armées royales, le ministère des affaires étrangères, le ministère de l’intérieur et la Gendarmerie royale, conformément aux Hautes Instructions royales’’.

Hôpital Sidi Saïd de Meknès, une structure minutieusement aménagée

L’hôpital Sidi Saïd de Meknès, qui accueillera une partie des Marocains rapatriés de la ville chinoise de Wuhan, mise en quarantaine par les autorités locales après la propagation du coronavirus, a été minutieusement aménagé et équipé par tous les dispositifs médicaux nécessaires, conformément aux Hautes Instructions Royales.

Cette structure dispose de toute l’infrastructure et des équipements appropriés pour prendre en charge dans les meilleures conditions ces Marocains, qui seront mis en observation, sous surveillance médicale étroite durant 20 jours, sous la supervision d’équipes dédiées et formées à cette fin.

Le site a été soigneusement aménagé et équipé, en vue de préserver la sécurité sanitaire des personnes rapatriées et celle de leurs familles, tout en leur assurant le maximum de confort durant la période d’observation.

L’hôpital, qui a été mis en fonction en 1916, a été rénové en 2019 avec la création d’un nouveau bâtiment abritant le pôle Mère-Enfant, dans la perspective d’améliorer les conditions de prise en charge des malades et du travail des professionnels de santé.

L’hôpital Sidi Saïd de Meknès dispose désormais de nouveaux bâtiments, d’un personnel qualifié et d’un plateau technique bien développé qui visent une prise en charge adéquate.

Le choix de l’hôpital Sidi Saïd comme structure de séjour pour les Marocains rapatriés de Chine repose sur la qualité des services qui leur seront prodigués, notamment une restauration diversifiée, du wifi à haut débit, des espaces verts et des espaces d’accueil des familles.

D’une superficie totale de 4,5ha, l’hôpital a une capacité litière de 140 lits. Il fait partie intégrante du centre hospitalier préfectoral Mohammed V de Meknès.

Il prodigue des services d’hospitalisation répartis sur les départements de médecine (médecine-pneumologie et phtisiologie) et de mère-enfant (maternité/gynéco-obstétrique et pédiatrie).

Cette structure comprend également des services de consultations externes (urgences, centre de diagnostic, stomatologie) et des services médico-techniques (laboratoires, imagerie médicale, exploration fonctionnelle, centre de consultations externes

lire aussi