Décès de l'écrivain et chroniqueur Lotfi Akalay

5437685854_d630fceaff_b-
545
Partager :

Rabat - L’écrivain, journaliste et chroniqueur Lotfi Akalay est décédé mercredi à l’âge de 76 ans, a-t-on appris auprès de sa famille.

Natif de Tanger en 1943, Lotfi Akalay, qui a étudié les sciences politiques à Paris, était connu pour ses chroniques humoristiques publiées par le quotidien Al Bayane entre 1990 et 1994.

Il a également écrit des articles pour La Vie Économique, le mensuel Femmes du Maroc et l’hebdomadaire international Jeune Afrique.

Feu Akalay avait aussi présenté une émission de radio sur le jazz et la musique classique.

En 1996, il avait publié aux éditions Seuil son premier roman, intitulé "Les Nuits d'Azed" qui a été traduit en huit langues : néerlandais, italien, portugais, grec, coréen, turc, chinois et espagnol.

En juin 1998, il publie "Ibn Battouta, Prince des Voyageurs" aux éditions casablancaises Le Fennec, passionnant récit de voyages du "premier touriste du monde".

En 2014, Lotfi Akalay a publié aux éditions Frogeraie "Conversations Avec Ibn Battouta", des dialogues plein d'humour entre l'auteur et cet infatigable voyageur du 14ème siècle, illustrés par des collages réalisés par les enfants des écoles de Tanger.

lire aussi