Plusieurs régions recourent aux amphithéâtres et salles couvertes pour les épreuves du baccalauréat

5437685854_d630fceaff_b-
294
Partager :

Treize salles couvertes et des amphithéâtres des universités seront mobilisés pour organiser les épreuves du baccalauréat au titre de l'année actuelle, exceptionnellement prévues au mois de juillet prochain en raison de la pandémie du Covid-19, a indiqué le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) Fès-Meknès, Mohcine Zouak.

‘’Juste après la publication du communiqué du ministère de tutelle relatif à la programmation des examens du baccalauréat, l’AREF-FM a pris une panoplie de mesures d’accompagnement aux niveaux de la gestion et de la logistique et sur le plan éducatif’’, a-t-il souligné dans un entretien à la MAP.

Ces mesures, a-t-il détaillé, prévoient un nombre de dix élèves par classe, le port obligatoire des masques par les élèves, les enseignants et les cadres administratifs durant toute la période des examens, et la désinfection deux fois par jour des centres des examens et des lieux de passage.

Destinées à garantir un bon déroulement des épreuves du baccalauréat à travers le respect des dispositions préventives et sanitaires, ces mesures concerneront également l'examen régional de la première année du baccalauréat qui aura lieu en septembre prochain, a-t-il poursuivi.

De son coté le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour a annoncé que plus de 15 gymnases seront mobilisés pour accueillir les examens du baccalauréat au titre de l’année scolaire 2020, exceptionnellement prévus pour juillet en raison de la Covid-19. Dans un entretien accordé à la MAP, M. Aderdour a souligné que la décision de recourir à des espace sportifs pour les examens du baccalauréat a été prise par le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en coordination avec le département de la Jeunesse et des Sports, et vise à prémunir les candidats contre les risques de contamination, car ces espaces sont propices au respect des conditions de prévention en terme de superficie et de ventilation.

lire aussi