Jeux paralympique: Quand les « handicapés » font mieux que les valides

5437685854_d630fceaff_b-

1182
Partager :

La reine des épreuves du demi fond , le 1500m, a connu deux performances des plus saugrenues à un mois d’intervalle aux jeux d’été de Rio dans leurs versions olympique et paralympique

Il y a un mois l’Américain Centrowitz a obtenu la médaille d’or ave le chrono, 3m50s,  le plus long de l’histoire des jeux depuis 1932. S’il avait couru dimanche avec les paralympique il ne serait classé que 5ème et n’aurait même pas prétendu à une médaille de bronze.

Dimanche dernier, la finale de l’épreuve du 1.500 m de la catégorie T12/13 des jeux paralympiques de Rio de Janeiro a été remportée par l’Algérien Abdallah Baka avec un chrono de 3m 48s 29/100ème avec record du monde de l’épreuve en bout de course. Les trois poursuivant ont tous couru en deçà de la barre des 3m 50s de Centrowitz.

L’athlète paralympique marocain Youssef Benibrahim s’est classé huitième lors de la finale de l’épreuve du 1.500 m de la catégorie T12/13 des jeux paralympiques de Rio de Janeiro, disputée dimanche au stade olympique Engenhao, tandis que son compatriote Abdelilah Mame est arrivé treizième.

Benibrahim a terminé l’épreuve en 3min56s80/100è, tandis que Mame a enregistré un chrono de 4min08s93/100è lors de cette compétition remportée par l’algérien Abdellatif Baka, qui a enregistré un nouveau record du monde (3min48s29/100è).

L’éthiopien Tamiru Demisse a remporté l’argent avec un chrono de 3min48s49/100è et le kenyan Henry Kirwa a décroché la médaille de bronze avec un chrono de 4min49s59/100è.

Près de 4.300 athlètes de plus de 160 pays concourent dans 22 disciplines sportives pour décrocher l’une des 2.642 médailles, dont 528 en or, des jeux paralympiques de Rio, qui se poursuivront au 18 septembre courant.