Dakar: 3ème Festival de cinéma ''Les Téranga'' avec la participation d'une forte délégation marocaine

5437685854_d630fceaff_b-

La délégation du Maroc comprend des membres de la Chambre marocaine des producteurs de films et des responsables du Centre cinématographique marocain (CCM), ainsi que des réalisateurs et des critiques du cinéma.

1
Partager :

Dakar - La 3ème édition du Festival de cinéma ''Les Téranga'', qui a pour invité d'honneur le Royaume du Maroc, a démarré, jeudi au Grand Théâtre de Dakar, avec la participation d'une importante délégation de professionnels marocains et Centre cinématographique marocain (CCM).

L'ouverture de cet évènement, qui était prévue hier mercredi, a dû être décalée à jeudi en raison de la manifestation que devait organiser dans la capitale sénégalaise, le 29 juin, la coalition de l'opposition.

La délégation du Maroc comprend des membres de la Chambre marocaine des producteurs de films et des responsables du Centre cinématographique marocain (CCM), ainsi que des réalisateurs et des critiques du cinéma.

Tenue sous le thème ''Prendre sa place de femme par le cinéma'', la rencontre cinématographique est organisée par l'association "Cinéma 221" en collaboration avec le Grand Théâtre national de Dakar et d'autres partenaires.

La journée du jeudi a été marquée par la tenue du Marché du film avec des rencontres BtoB, des workshop et des masters class. Ont été programmés également deux Panels, le premier portant sur "la production cinématographique : quelle place pour le développement africain ? enjeux et perspectives", marqué par la participation de Khalid Zairi, secrétaire général de la Chambre marocaine des producteurs de films, et Ameur Chergui, critique du cinéma, et le second sur "la femme dans les industries culturelles et créatives: la sororité comme levier de performance", qui a vu de la présence de la productrice et réalisatrice marocaine, Rachida Saadi.

Dans une déclaration à la MAP, M. Tarik khalami, chef de la division de la promotion et de la coopération au Centre cinématographique marocain, qui conduit cette délégation, a souligné que le choix du Maroc par les organisateurs comme pays invité d'honneur de ce festival "Les Teranga" est dû à la place de choix qu'occupe le Royaume sur la scène cinématographique africaine et aussi aux niveaux arabe et international.

Il a indiqué que plusieurs films marocains prennent part à toutes les compétitions de cette 3-ème édition: le film documentaire, le film Long métrage de fiction et celle du Court métrage.

La décision des organisateurs de ce festival d'inviter le Maroc constitue un hommage au Royaume et qui intervient dans le cadre des relations de partenariat fort existant entre le Maroc et le Sénégal, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Président Macky Sall, a ajouté M. Khalami, notant que ces relations touchent plusieurs domaines notamment cinématographique.

Il a rappelé, à cet égard, l'accord de coopération et de coproduction de films cinématographiques, signée entre les deux pays en 1992.

Le jury du film documentaire est composé de plusieurs membres dont des sénégalais et des étrangers, parmi lesquels M. Khalid Zairi.

Parmi les films en lice pour la compétition du festival figurent le long métrage de fiction "Annato" de la réalisatrice, Fatima Boubakdy, "Indigo" de Selma Bergach, "Thender Threads" de Ouijdane Khallid, "Les Portes du Ciel" de Hassan Chaoui et le long métrage documentaire ''Femmes suspendues" de la réalisatrice Merième Addou.

Né de l’initiative de l’association "Cinéma 221" dont les membres fondateurs sont des professionnels du cinéma sénégalais, "Les Téranga" récompense les talents du continent et de la diaspora. Cet évènement qui est aussi un outil d’intégration africaine, de promotion de la destination Sénégal et de professionnalisation du secteur, veut figurer parmi les rencontres majeures du continent, selon les organisateurs.

La première dame du Sénégal, Marième Faye Sall, est la marraine du festival, selon "Cinéma 221", qui a fait de l’ambassadeur itinérant et ancien président de SOS Racisme, Fodé Sylla, le parrain de l’événement, qui sera sanctionné par la remise du Grand Prix du Chef de l'Etat et d'autres prix dans différentes catégories.