Le virus de l'herpès facial serait apparu il y a 5.000 ans (étude)

5437685854_d630fceaff_b-

Chez les humains, environ 3,7 milliards individus sont infectés à vie par le virus

1
Partager :

Cambridge - La souche moderne du virus de l'herpès facial, qui cause les boutons de fièvre, remonterait à environ 5000 ans, selon une récente étude parue dans la revue "Science Advances".

"Nous avons pu déterminer que les variations des souches modernes (du virus de l'herpès facial) remontent toutes à une certaine époque à la fin du Néolithique, au début de l'âge du bronze. C'est un peu surprenant, car on a supposé que l'herpès a coévolué avec l'humain pendant très longtemps", a expliqué Christiana Scheib, coautrice principale de cette étude.

Chez les humains, environ 3,7 milliards individus sont infectés à vie par le virus HSV-1 responsable de l'herpès facial, selon l'Organisation mondiale de la santé.

L'histoire de ce virus et la manière dont il s'est diffusé restent cependant peu connues, notamment parce qu'il est compliqué d'en trouver des exemples anciens, a affirmé Dr Scheib, experte en ADN ancien et en génétique des populations, liée à l'université de Cambridge.