Sans surprise, Fouzi Lekjaa rerebolote à la tête de la FRMF

5437685854_d630fceaff_b-

Lekjaa, seul candidat en lice, a été reconduit à son poste, à l’unanimité des délégués présents à cette assemblée, pour un troisième mandat de quatre ans.

1
Partager :

 

MAP

Salé – Fouzi Lekjaa a été réélu à la tête de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), vendredi au complexe Mohammed VI de football à Maâmora (près de Salé), lors de l'Assemblée générale élective (AGE) de l’instance fédérale.

M. Lekjaa, seul candidat en lice, a été reconduit à son poste, à l’unanimité des délégués présents à cette assemblée, pour un troisième mandat de quatre ans.

La commission électorale de la FRMF avait annoncé n’avoir reçu qu’une seule liste de candidature à la présidence et au comité directeur de l’instance fédérale, présidée par Fouzi Lekjaa.

Elle avait indiqué qu’"après examen du dossier de candidature de M. Lekjaa, la commission électorale précise qu’elle répond aux exigences réglementaires requises".

Le nouveau comité directeur se compose de Hamza El Hajoui et Mohammed Joudar, respectivement 1er et 2è vice-président, en plus de Said Naciri, Mohammed Timoumi, Boubker El Ayoubi, Mouloud Ajef, Abdelaziz Bouderbala, Khalil Rouissi et Mohammed Boudrika.

Au cours de cette assemblée, les rapports moral et financier de la FRMF ont été approuvés à l’unanimité des 52 délégués présents, en plus d'amendements concernant les statuts de la Fédération, la chambre de résolution des litiges et le code disciplinaire.

S’exprimant à cette occasion, M. Lekjaa a indiqué que c’est pour la première fois qu’une AGE de la Fédération se tient au complexe Mohammed VI de football, "qui constitue une fierté pour tous les Marocains".

"L’année 2022 aura été une année exceptionnelle sur tous les plans", a-t-il noté lors de cette réunion qui s’est tenue en présence des représentants du ministère de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, du Comité national olympique marocain, de plusieurs personnalités et des délégués de clubs.


S’agissant de l’avenir de l’équipe nationale, M. Lekjaa a tenu à rassurer le public national.

"Les Lions de l’Atlas vont honorer le football marocain au Qatar. La décision concernant la tête de la barre technique de la sélection nationale sera prise au moment opportun", a-t-il lancé.

Il va falloir relever désormais de nombreux défis, notamment l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations dames, en juillet prochain au Maroc, a-t-il ajouté, notant que cet évènement sera l’occasion de donner un nouvel élan au football féminin.

La promotion du football féminin s’inscrit dans le cadre de la vision royale visant l’amélioration de la position de la femme, a-t-il dit, appelant tous les intervenants à n’épargner aucun effort en vue de garantir la réussite de cet évènement grandiose.

Selon le président de la FRMF, la consécration des résultats réalisés et du leadership africain du Royaume, tant au niveau des clubs que des sélections, doit être un objectif primordial pour le nouveau bureau dirigeant.

L’accent doit être mis également sur la construction d’infrastructures dédiées à la formation et la mise en œuvre effective du chantier des sociétés sportives dès la saison prochaine, a-t-il poursuivi.

De son côté, le représentant de la Confédération africaine de football (CAF), M. Souleiman Waberi a affirmé que cette réunion se tient alors que le football marocain est au firmament du ballon rond africain, avec les sacres du Wydad Casablanca et de la Renaissance Berkane en Coupes continentales et la qualification des Lions de l’Atlas pour le Mondial Qatar-2022 et de la sélection nationale féminine au Mondial U17.

Il s’est félicité, dans ce sens, du leadership de SM le Roi Mohammed VI, qui a jeté les jalons d’une coopération Sud-Sud gagnant-gagnant, relevant que la FRMF soutient les fédérations africaines, notamment, en termes de formation.