logo

à la une

L'injection d'un médicament appelé cabotegravir toutes les huit semaines permet de prévenir la contamination par le virus du sida, le VIH, encore plus efficacement que les comprimés quotidiens de PrEP...