Après le déficit de 2012, la RAM réalise un bénéfice net de 168 millions de dirhams en 2013

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :

actu Driss Benhima

La compagnie a?rienne Royal Air Maroc (RAM) a r?alis?, en 2013, un b?n?fice net de 168 millions de dirhams, a indiqu?, lundi ? Casablanca, le PDG de la RAM Driss Benhima lors de la pr?sentation des r?sultats du transporteur a?rien national.

La compagnie a d?gag? un b?n?fice net de 168 millions de dirhams alors que le r?sultat net 2012 ?tait d?ficitaire en raison d'importantes sommes provisionn?es pour la d?pr?ciation de plusieurs avions.

Ces bonnes performances sont attribu?es ? la profonde restructuration des activit?s et aux efforts de r?duction des co?ts et ce, malgr? une conjoncture difficile marqu?e par une intensification de la concurrence sur le march? int?rieur et ? l'international, a-t-il fait savoir.

L'ann?e 2013 a connu le plus fort niveau de concurrence de l'histoire du transport a?rien au Maroc, l'offre de la concurrence ayant atteint un pic historique ? plus de 11 millions de si?ges, soit une hausse de 22 % par rapport ? 2012. Sur la zone de chalandise prioritaire (axe Casablanca-Rabat), la progression de cette offre a atteint 24 %.

Ce contexte a ?t? marqu? par un retour en force des compagnies Low Cost, qui ont progress? de 25 % et l'offre des compagnies r?guli?res a augment? quant ? elle de 17 %, selon Benhima.

A l'issue de l'exercice 2013 (clos le 31 octobre), la RAM a enregistr? un r?sultat d'exploitation de 789 millions de dirhams, en hausse de 10 % par rapport ? 2012 alors que le r?sultat courant a progress? de 4,83 % pour s'?tablir ? 627 millions de dirhams.

Le chiffre d'affaires global de la compagnie a enregistr? un recul de 3 % pour s'?tablir ? 13,38 milliards de dirhams dont 12,42 milliards pour l'activit? transport. Le chiffre d'affaires li? aux activit?s hors transport s'?l?ve, quant ? lui, ? un peu plus de 954 millions de dirhams.

Pr?s de 6 millions de passagers ont ?t? transport?s par la compagnie en 2013, en baisse de 3 % par rapport ? 2012 due principalement ? une diminution de 13 % du trafic point ? point, la compagnie ayant op?r? un retrait de ce march? conform?ment au contrat-programme. Le trafic sur l'a?roport Casablanca a, pour sa part, progress? de 1 % gr?ce essentiellement ? la progression du trafic en continuation et sur l'Am?rique du Nord, a pr?cis? le PDG.

Malgr? cette baisse de trafic, la RAM a r?ussi ? limiter la pression de la concurrence sur les performances de l'activit? passage gr?ce aux efforts de r?duction des co?ts enregistrant une bonne performance sur les march?s Europe-Casablanca et Europe-Afrique. Sa part de march? a atteint 53 % sur les march?s Europe-Casablanca en d?pit de l'explosion de l'offre des compagnies Low Cost au cours de l'?t? 2013.

Pour maintenir un niveau de rentabilit? satisfaisant malgr? la baisse du trafic, la RAM a r?duit de 2 % son offre de si?ges tout en augmentant l?g?rement le nombre d'heures de vol r?alis?es par ses avions. La dur?e moyenne des vols a, en effet, augment? du fait de l'ouverture de nouvelles lignes vers des destinations ?loign?es telles Casablanca-Stockholm, Casablanca-Copenhague.

La compagnie, a-t-il relev?, est la seule compagnie a?rienne qui paye correctement ses imp?ts avec un montant d'imp?ts pay? s'?levant ? 400 millions de dirhams par an.

La compagnie nationale ram?ne plus de devises par passager que n'importe quelle autre compagnie a?rienne. Le montant net de devises c?d? sur le march? marocain apr?s paiement des charges est de 2,5 milliards de DH par an, soit pr?s de 400 DH par passager.