Finances Publiques : Un excédant pour commencer l’année

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-Finances-Publiques L?g?re hausse de 0,6% des recettes ordinaires au mois de janvier 2015 ? 16,7 milliards de DH pour des d?penses ordinaires en retrait de 16,6% ? 14,4 milliards de DH Les Finances Publiques d?marrent l'ann?e 2015 avec un?exc?dent. Un fait rare ces derni?res ann?es au vue des charges qui p?sent sur le budget g?n?ral de l?Etat. Cette fois-ci, la donne tend ? changer ?vraisemblablement en raison de l'absence de charges de?Compensation dans un contexte de forte d?tente des cours de p?trole ??l'international. Selon les chiffres du Minist?re de l'Economie et des Finances, les?recettes ordinaires du Tr?sor augmentent l?g?rement de 0,6% ? 16,7 milliards de DH,?comparativement au mois de janvier 2014. Dans le d?tail, les recettes non fiscales affichent un bond de 105,1% ? 1,1 milliard de DH, r?sultant de l'appr?ciation des recettes du domaine ?? 109 millions de DH (contre 29 millions en janvier 2014) et de celles en?att?nuation des d?penses de la dette ? 730 millions de DH (contre 75 millions?une ann?e auparavant). A contrario, les recettes issues des imp?ts indirectes ?r?gressent de 7,2% ? 6,6 milliards de DH ? fin janvier 2014, suite ? une baisse significative des taxes int?rieures de consommation, grev?es par la d?t?rioration de?40,6% des recettes sur?les produits ?nerg?tiques, non compens?e par la hausse de 6,5% des droits d'enregistrement et de timbres et l'appr?ciation?de 1,3% des recettes de la TVA. Toujours en termes de recettes, les imp?ts directs marquent le pas ? 5,7 milliards de DH int?grant un?repli de 4,6% ? 3,9 milliards de DH des recettes provenant de l'IR et un gain?de 12,3% de celles provenant de l'IS. Au volet emploi, les d?penses ordinaires enregistrent une baisse de 16,6% ? 14,4 milliards de DH en raison notamment de l'absence des charges de Compensation?durant le mois de janvier 2015, contre 3,3 milliards de DH en janvier 2014. Pour leur?part, les int?r?ts de la dette enregistrent une hausse de 9,3% ? 1,7 milliards de DH tandis que les d?penses de biens et services augmentent de 2,3% ? 12,8 milliards de DH. Dans ces conditions, le solde ordinaire ? fin janvier 2015 se fixe ? 2,3 milliards de DH?contre -688 millions de DH une ann?e auparavant. Pour leur part, les d?penses d'investissement ressortent ? 8,3 milliards de DH, en repli?de 6,7%, pour un taux d'ex?cution de 15%. ?Int?grant un solde positif de 11,2 milliards de DH d?gag? par les comptes sp?ciaux du?Tr?sor (contre 9,5 milliards en janvier 2014), l'ex?cution de la Loi de Finances?durant ce premier mois de l'ann?e fait ressortir un exc?dent du Tr?sor de 5,2 milliards de DH contre un d?ficit de -141 millions de DH ? fin janvier 2014.

lire aussi