Hausse du trafic des phosphates et dérivés de plus de 14% à fin avril

5437685854_d630fceaff_b-

249
Partager :

Casablanca - Le trafic des phosphates et dérivés a atteint un volume d'environ 11,4 millions de tonnes (MT) à fin avril, en hausse de 14,2% par rapport à la même période de l'année précédente, selon l'Agence nationale des ports (ANP).

Cette augmentation est due principalement au fort rebond des exportations des engrais (+63,3%), du phosphate (+6,8%) et des importations de l'ammoniac (+30,1%), explique l'ANP dans sa récente note de synthèse sur l'activité portuaire.

En revanche, les exportations de l'acide phosphorique ont enregistré une forte baisse de 32,1%, relève la même source.

Ladite note fait également ressortir un repli du trafic global des hydrocarbures de 5,3% à 3,3 MT durant les quatre premiers mois de 2020, sous l'effet du recul de cette activité aux ports de Mohammedia (-6,4%), Jorf Lasfar (-6,9%), Nador (-14,6%) et Laayoune (-12,1%).

Le cabotage a, par contre, progressé de 14,6%, porté essentiellement par l'augmentation du trafic du Gasoil au port d'Agadir (+202,6%) et du trafic du Fuel Oil au port de Mohammedia (+20,3%).