M'diq : 1er Forum provincial de l'économie sociale et solidaire

5437685854_d630fceaff_b-

Organisé par la Fondation Moubadara pour les jeunes et l'entrepreneuriat, le Forum veut faire le bilan des programmes visant à soutenir la dynamique économique locale

1
Partager :

M'diq - Le 1er Forum provincial de l'économie sociale et solidaire au niveau de la préfecture de M'diq-Fnideq s'est tenu, jeudi à M'diq, avec la participation d'un parterre d'acteurs locaux dans ce domaine.

Ce forum, organisé par la Fondation Moubadara pour les jeunes et l'entrepreneuriat, avec le soutien de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), constitue une occasion pour présenter le bilan des programmes visant à soutenir la dynamique économique locale et à consolider les résultats réalisés en matière de promotion du tissu local de l'économie sociale et solidaire.

S'exprimant à cette occasion, le gouverneur de la préfecture de M'diq-Fnideq, Yassin Jari, a souligné que cette rencontre est inspirée par les Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, appelant à la nécessité de promouvoir le capital humain et de renforcer l'autonomisation économique des jeunes et des femmes en situation de précarité, ainsi que d'assurer une révision globale des mécanismes et programmes de soutien public destiné à soutenir l'emploi, améliorer le climat des affaires et à accroître l'efficacité des programmes, à travers une nouvelle feuille de route pour le développement de la qualification, la formation, l'incubation et le réseautage.

Le gouverneur a ainsi présenté le bilan des réalisations enregistrées dans le cadre du programme d'initiatives économiques intégrées, et dans l'axe de l'"entrepreneuriat" du troisième programme de l'INDH, réalisé en partenariat avec 26 acteurs, représentant des secteurs ministériels, des établissements publics et semi publics, des associations professionnelles, des établissements bancaires et des conseils élus, conformément aux principes fondateurs de l'Initiative qui sont la proximité, la concertation, le partenariat, la contractualisation et la transparence.

Dans ce cadre M. Jari a fait savoir que le montant des investissements engagés durant la période 2019-2021 a atteint à 18,3 millions de dirhams (MDH), au profit de 212 porteurs de projets, dont 64 entreprises créées par des femmes qui ont permis de générer 196 emplois permanents, sur un total de 503 emplois créés par 184 entreprises individuelles, 4 entreprises et 8 coopératives, en plus de l'accompagnement pré et post création au profit des porteurs de projets au niveau de la plateforme d'initiatives économiques intégrées de Fnideq.

Il a assuré que ce forum contribue à renforcer la dynamique économique que connait la préfecture, à travers les programmes mis en oeuvre, depuis février dernier, dans le cadre du programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M'diq-Fnideq et de la province de Tétouan, visant à améliorer le revenu des bénéficiaires et promouvoir leur insertion sur le marché du travail, notant qu'il a été procédé à la mise en oeuvre de 3 autres programmes liés à l'axe de l'entrepreneuriat, avec un investissement de 34 MDH, dans le cadre de partenariats avec le conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le ministère de la Solidarité, de l'insertion sociale et de la famille, le ministère du Tourisme et de l'artisanat et la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Le gouverneur s'est également arrêté sur le lancement du programme de soutien à l'emploi, sous la supervision de l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC) et du Centre régional d'investissement (CRI), qui a permis l'insertion de 2.075 personnes dans des sociétés privées, dont la plupart sont des anciennes ouvrières au point de passage de Bab Sebta, saluant cette initiative, qui a contribué, aux côtés du programme d'urgence du ministère de l'Intérieur, à travers la Promotion nationale, à atténuer les effets de la fermeture de Bab Sebta et les répercussions socio-économiques de la pandémie de la Covid-19.

Il a, à cet égard, rappelé le lancement du programme d'appui à l'économie sociale et solidaire, à travers l'expérience des "Réseaux solidaires", à même d'assurer son intégration dans la dynamique économique de la préfecture de M'diq-Fnideq pour créer le plus grand nombre d'opportunités d'emploi, notant que 6 nouvelles coopératives capables de créer 300 emplois ont été créées, en plus du renforcement de 5 autres coopératives, avec l'objectif de créer 16 nouvelles coopératives d'ici 2023, qui seront basées sur les deux axes du troisième programme de l'INDH relatifs à l'amélioration du revenu et l'inclusion économique des jeunes.

Dans une déclaration à la MAP, le président de Fondation Moubadara pour les jeunes et l'entrepreneuriat, Moncef Kettani, a souligné que ce forum célèbre les coopératives soutenues dans le cadre du programme "Réseaux solidaires" au profit des femmes qui travaillaient auparavant au point de passage de Bab Sebta et ont bénéficié de formations sur la production de produits de terroir, relevant que ce programme a permis, jusqu'à présent, d'accompagner 123 femmes dans 6 coopératives, dans l'objectif d'atteindre 300 bénéficiaires dans les 3 prochains mois, et d'oeuvrer pour la création de 10 nouvelles coopératives, grâce au soutien des autorités provinciales et à l'adhésion des autres institutions partenaires et associations de la société civile.

Pour sa part, le chef de la division de l'action sociale (DAS) à la préfecture de M'diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, a précisé que cet événement a été marqué par la présentation des différents projets inscrits dans l'axe d'"entrepreneuriat", dans le cadre du troisième programme de l'INDH, avec un accent particulier sur l'expérience d'intégration des femmes qui travaillaient auparavant au point de passage de Bab Sebta et leur accompagnement dans des projets de production et de commercialisation de produits locaux.

Il a noté que le forum permettra de créer des liens entre les entreprises créées, dans le dessein de renforcer le tissu local de l'économie sociale et solidaire.

Des certificats ont été, par ailleurs, remis aux femmes qui ont bénéficié de formations dans le cadre du programme "Réseaux solidaires", en plus de la présentation de la pièce théâtrale "Al karama" (la dignité), interprétée par un groupe de femmes qui travaillaient auparavant à Bab Sebta, mettant l'accent sur les efforts déployés pour accompagner ces femmes, afin de décrocher un travail qui préserve leur dignité.