COP22 : Au jour le jour, comme si vous y étiez - J1

5437685854_d630fceaff_b-
2537
Partager :

Pendant toute la durée de la COP22, notre rédaction vous fera un récapitulatif quotidien des principaux évènements de la conférence des parties, afin de vous faire vivre les meilleurs moments de cet évènement international… Comme si vous y étiez.

Visite des stars internationales de football, baptême du feu pour Mezouar en tant que président de la COP22 et inaugurations en tout genre, le premier jour de la COP22, lundi 7 octobre s’est passé dans les meilleures conditions possibles. Compte rendu.

Des stars internationales de football visitent le site de Bab Ighli

Une délégation menée, par la star internationale de football Abedi Pelé, a effectué ce lundi 7 novembre une visite au Pavillon Maroc, situé au sein du village COP22 de Bab Ighli. Cette délégation, qui tenait à appuyer la cause du climat et de la lutte contre les changements climatiques, s’est également rendue dans les différentes installations se trouvant en Zone bleue.

S’exprimant à cette occasion, l’icône du football africain Abedi Pelé a souligné que les sportifs internationaux avaient aussi un rôle à jouer au niveau de la promotion de cause aussi nobles que la lutte contre les changements climatiques, signalant que le Maroc faisait des efforts considérables en accueillant un événement d’une telle envergure.

Pour sa part, René Higuita, l’ex-international colombien ayant évolué au poste de gardien de but dans de nombreux clubs de football internationaux, a noté que l’humanité devait s’unir pour agir contre ce fléau qui touche tous les pays du monde.

A la fin de la visite, la délégation a pris une photo de famille devant le portail de la principale salle plénière du site, conçue en bois dans un style traditionnel marocain. Ont également pris part à cette visite des ex-joueurs de football marocains tels que Noureddine Naybet.

Première conférence de presse de Salaheddine Mezouar en tant que Président de la COP22

Salaheddine Mezouar a tenu sa première conférence de presse en tant que Président de la Conférence des Parties, quelques heures seulement après la passation officielle entre la COP21 et la COP22. Pour cette première prise de parole, le Président de la COP22 a tenu à remercier les Parties pour leur confiance et rappelé l’orientation résolument tournée vers l’action de la COP22.

Durant son intervention, Salaheddine Mezouar a ainsi souligné l’engagement mondial pour l’action climatique, amplifié par l’urgence de passer à l’action et la mobilisation sans précédent qui ont permis la ratification de l’Accord de Paris par 100 parties en un temps record. « Tout le monde s’est approprié le terme de la COP de l’Action », a-t-il précisé, rappelant que la Conférence de Marrakech a un rôle primordial à jouer pour poursuivre la mobilisation et l’implication de l’ensemble des Parties.

Faisant référence au discours Royal à l’occasion du 41ème anniversaire de la Marche Verte, le Président de la COP a souligné que « Sa Majesté Mohammed VI a rappelé dans son discours l’engagement du Maroc pour que la COP de Marrakech soit celle de l’Action et de la mise en œuvre des engagements. Il a également réaffirmé qu’elle sera la COP de l’Afrique, des pays les moins avancés et des pays insulaires. »

Lors de cette conférence, Salaheddine Mezouar a tenu à réitérer l’engagement de la présidence marocaine de la COP22 à « faire tout ce qui est en son pouvoir pour faciliter le rapprochement des points de vue entre Parties ».

Dans la Zone Verte, la société civile s’engage pour l’environnement

La Zone Verte pour sa part, est un lieu d'expression de tous les acteurs non-étatiques impliqués dans la lutte contre le changement climatique. Évènements parallèles, expositions, conférences, espaces de présentation et de sensibilisation…

Plus de 3 000 organismes différents seront là pour accueillir 30 000 participants dans deux espaces : l´espace « Société civile » et l´espace « Innovation et solutions ».

L´espace « Société civile », qui couvre plus de 12 000 m2, met l'accent sur le dialogue et offre des espaces de rencontre où la société civile, le monde universitaire et les collectivités locales peuvent présenter leurs initiatives sur le changement climatique et sur ses conséquences.

L'espace « Innovation et solutions » propose quant à lui des initiatives innovantes présentées par des acteurs du secteur public, ainsi que des universités et des centres de recherche et des entreprises. Son objectif principal est de sensibiliser le grand public aux questions climatiques et aux mesures d'atténuation. Près de 140 entreprises exposantes, venues du monde entier, seront présentes. Citons notamment MASEN, Danone, ou encore la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG).

Inauguration de Dar Media, l’espace dédié à la presse et aux médias digitaux en Zone Verte

Le pôle de la presse et de la communication du Comité de Pilotage de la COP22 a inauguré Dar Media (« La maison des médias »), l’espace dédié à la presse marocaine et étrangère et aux médias digitaux en Zone Verte. En plein cœur de l’espace « Innovations » de la Zone Verte, à Bab Ighli, Dar Media est un espace ouvert à tous et aménagé pour faciliter les rencontres entre les représentants de la presse et les différents acteurs engagés dans l’action pour le climat.  

Pendant la semaine de haut niveau, du 14 au 18 novembre, cet espace de Dar Media sera co-géré par PublicFoundation, à travers la mise en place de la SDG DMZ (Digital Media Zone) qui mettra l'accent sur des débats liés aux 17 objectifs de développement durable de l’ONU (SDG), et spécialement le 13ème objectif, l’Action Climat.

Ouverture du Pavillon Maroc à la COP22 avec un “side event” sur le changement climatique et l’eau

Ce lundi 7 novembre a connu l’ouverture du Pavillon Maroc qui a accueilli les participants de la COP22 avec un “side event” soulignant l’aggravation du manque d’eau, conséquence d’un changement climatique défavorable.

Cet événement, faisant intervenir plusieurs agences de bassins hydrauliques marocaines, fait partie des activités prévues pour le premier jour du Pavillon Maroc, autour du thème : Eau, forêts et gestion des risques. A cette occasion, des représentants des agences des oueds Tensift, Sebou, Loukkos, Bouregreg et Chaouia ainsi que des participants issus de l'agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ), ont ainsi tiré la sonnette d’alarme à propos des conséquences désastreuses du changement climatique sur les ressources en eau. A cet égard, les participants ont mis en lumière la pertinence de la stratégie marocaine concernant les ressources en eau et appelé à la construction de plus de barrages ainsi qu’à l’emploi de la désalinisation pour l’approvisionnement en eau.

Chaque jour, durant la COP22, ce pavillon accueillera des “side events” sur des sujets spécifiques liés au changement climatique. Si ce premier jour est consacré aux risques pour les forêts et les ressources en eau, les prochains jours traiteront d’agriculture et de résilience ; de migration, résilience et santé, d’industries côtières ; de transport, innovation et océan ; d’héritage et de sécurité ; de genre et de santé ; de finance et d’énergie.

Ouverture du pavillon Afrique

En ce premier jour de la COP22, l’un des thèmes était « L'Afrique en action ». Le Ministre marocain des Affaires Etrangères et Président de la COP22, Salaheddine Mezouar, a ainsi déclaré dans son allocution d'ouverture que la conférence qui se déroule « en Afrique montre l'engagement d'un continent entier à contribuer à l'effort mondial » pour lutter contre le changement climatique.

Il a souligné l'importance d'aider tous les pays africains à lutter contre le changement climatique parce que le « soleil n'ignore pas un village parce qu'il est petit ».

Le pavillon africain, un grand chapiteau abritant plusieurs pavillons de pays du continent, était animé de grands écrans représentant des déserts, des océans et des forêts. L’espace s’est vite rempli de délégués, d’observateurs et de journalistes, dès la fin de la plénière d'ouverture.

Le pavillon accueillera de nombreux événements tout au long des 11 jours de la conférence. Garantir aux zones rurales un accès fiable à l'énergie et collaborer avec l'industrie de l'aviation civile internationale étaient deux des nombreuses tables rondes qui se sont tenues aujourd'hui.