Environnement : Silence, on reboise !

5437685854_d630fceaff_b-
2669
Partager :

Un million d’arbres en 24 heures ou l’autre marche verte marocaine

Cop 22 oblige ? Le Maroc se lance dans une opération gigantesque de sylviculture. Un programme pour le reboisement dans le cadre de la lutte contre la désertification concerne le plantage d’un million d’arbres sur quelque 210 sites sur 3 000 hectares éparpillés au Maroc.

310 000 plants forestiers autochtones adaptés au changement climatique. Les essences ciblées sont le cèdre, le chêne liège, l’arganier, le thuya, le chêne vert, le cyprès de l’atlas et l’acacia raddiana. Des plants d’autres essences mieux adaptées aux conditions du milieu sont aussi prévus par l’initiative., comme le  pin maritime, le pin pignon, le cyprès d’arizona, l’eucalyptus et l’acacias. 

Cette initiative, lancée par le Haut-Commissariat aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), s’appuie sur le volontariat et  interpelle le concours de tout le monde, entreprises, élus locaux, société civile, écoles et l’ensemble des départements concernés. Des milliers de volontaires seront mobilisés pour planter plus d’un million d’arbres sur 210 sites à travers le territoire national.

La route du cèdre

A Ifrane, 60 jeunes motocyclistes marocains et étrangers, ont anticipé le calendrier du HCEFLCD et ont planté 300 jeunes cèdres.

Cette opération de reboisement s’inscrit dans le cadre de la 4ème édition de « la Cedar Road-Route du cèdre-2016 », organisée sous le label de Morocco Riders. L’opération de reboisement, qui s’est faite dans une zone étudiée et préparée par HCEFLCD, a pris fin le 6 novembre.

11 mille arbres en 24 heures à Sidi Slimane

Dans sa participation à la campagne nationale de plantation d'un million d’arbres en 24 heures, la province de Sidi Slimane s’est assigné le challenge de planter, ce samedi, plus de 11 mille arbres sur une superficie de 10 hectares.

Sidi Slimane est l’une des provinces les plus importantes du Royaume avec un domaine forestier de 49.750 hectares. Elle passe aussi pour être l’une des régions pionnières en matière de production de plants forestiers à travers un programme annuel de production de près de 3 millions plants et un plan annuel de boisement et de reboisement de 500 hectares.